Chronique : Illuminae – Dossier 02 Gemina, d’Amie Kaufman et Jay Kristoff.

  • Titre : Illuminae – Dossier 02 : Gemina.
  • Auteurs : Amie Kaufman et Jay Kristoff
  • Editeur : Casterman
  • Prix : 19.90€
  • 688 pages
  • Résumé : «  Supprimer les témoins. Effacer les traces. Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches… « 

9782203115965

Un énorme merci aux éditions Casterman pour l’envoi de ce livre !

  • Mon avis : DIEU BENISSE AMIE KAUFMAN ET JAY KRISTOFF POUR CETTE SAGA ! Donc là, vous sentez un peu dans quelle direction ma chronique va partir. On entre directement dans la catégorie « saga d’amour », « livre génialissime » et « création d’un autel en l’honneur de cette saga, de ses personnages et de ses créateurs. ». Vous inquiétez pas, je développe.

Il faut d’abord savoir qu’en lisant le résumé, j’avais éprouvé une légère pointe de déception. Le premier tome était une pure merveille et j’avais eu un vrai coup de coeur à la fois pour l’histoire et pour les personnages : Ezra et Kady. J’étais donc un peu déçue de voir qu’on ne les retrouverait pas dans ce deuxième tome. J’avais peur de moins m’attacher aux petits nouveaux. Et vous savez quoi ? Je me trompais, mais alors COMPLETEMENT.

De fait, dans ce deuxième volume, on suit de nouveaux personnages, principalement Hanna Donnelly et Nik Malikov qui se trouvent dans la station de saut Heimdall, station qui, malheureusement pour eux, est un endroit stratégiquement sensible dans cette saga. Je n’en dis pas beaucoup plus pour éviter les spoils mais, vous vous en doutez, ça dégénère un peu dans cette station spatiale. Bref, c’est un livre plein d’action, d’émotion, de rebondissements et de p*** de retournements de situations.

Comme dans le premier tome, les auteurs nous ont concoctés des personnages tout simplement GENIAUX. La vitesse à laquelle je me suis attachée à Hanna et Nik est même un peu effrayante. Je ne pensais pas pouvoir les aimer autant que Kady et Ezra, mais après lecture, si vous me demandez de choisir un duo préféré, je serais incapable de choisir … Ne me forcez pas à choisir, s’il vous plait

Hanna est badass, courageuse et intelligente. Un vrai modèle féminin et, tout comme Kady, elle mérite sa statue géante en cookie. Nik est un personnage masculin pile poil comme je les aime : il essaie d’agir en bad boy, alors qu’au fond, il a un coeur grand comme ça et ça le rend d’autant plus attachant. *soupir énamouré*.

Comme dans le premier tome, il y a de l’action. Genre, BEAUCOUP. On ne s’ennuie pas un seul instant, on se laisse entraîner par le récit : on se dit qu’on va lire quelques pages et on relève la tête 4h après, totalement déphasée mais heureuse. True story.

Comme dans le premier tome, j’ai beaucoup ri. Sérieux, l’humour est génial et on ne s’en lasse pas. Cela dit, comme dans le premier tome, j’ai aussi beaucoup chialé. Ok, moins que dans Illuminae, mais quand même, préparez-vous au retour de l’ascenseur émotionnel. En espérant que votre petit coeur est bien accroché et moins sensible que le mien…

Je ne vais pas revenir sur la beauté de ce livre, parce que c’est du dit et redit … En fait, si, je vais revenir dessus, tout simplement parce qu’on ne s’en lasse pas. La couverture bleue est encore plus belle que celle du premier tome, ce qui n’est pas peu dire. Et l’intérieur. Mon dieu, l’intérieur. Je suis en amour devant les dessins d’Hanna, les graphiques, les conversations, les retranscriptions … C’est un travail d’édition de fou qui rend le livre aussi beau sur la forme que sur le fond.

Si on doit résumer tout ça, voilà quelques mots clés : un livre addictif, une histoire entraînante et pleine de rebondissements, des personnages attachants et un coeur en mille morceaux à la pensée qu’il faut attendre 2018 pour le dernier tome.

Ce livre sort aujourd’hui (le 21 juin) et si vous n’avez pas prévu de vous jeter dessus, je ne sais pas ce qui ne tourne pas rond chez vous. Mais franchement FONCEZ, cette saga est SUPER MEGA GENIALLISSIME. Ça fait beaucoup de superlatifs, mais croyez-moi, elle les vaut.

 » Et le sang, le deuil, les pleurs et les cris n’ont plus d’importance. Parce qu’au moins, ils sont ensemble ». 

 

 

Marie   ❤

Publicités

Une réflexion sur “Chronique : Illuminae – Dossier 02 Gemina, d’Amie Kaufman et Jay Kristoff.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s