Chronique : La première fois que j’ai été deux, de Bertrand Jullien-Nogarède.

  • Titre : La première fois que j’ai été deux
  • Auteur : Bertrand Jullien-Nogarède
  • Editeur : Flammarion Jeunesse
  • Prix : 14€
  • 352 pages
  • Résumé : « Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse.»

9782081432420.jpg

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse pour cet envoi ! ❤

  • Mon avis : une romance douce qui m’a beaucoup surprise.

Je m’attendais à une romance toute douce et très jolie. Il y a de ça, mais j’avoue que je ne m’attendais pas à avoir ce genre de traitement. On suit donc Karen et Tom qui vont se rencontrer au lycée. Tom vient d’arriver d’Angleterre et ils vont se rapprocher très vite … Avant que Tom ne reparte à Londres. Commence alors une relation à distance plus ou moins compliquée… L’idée de base est sympathique dans le sens où ça pourrait être une jolie histoire d’amour douce et attachante. De fait, c’est beau et doux et c’est une belle histoire. Malheureusement il y a beaucoup de points qui ont rendu ma lecture mitigée.

J’ai eu du mal à accrocher aux personnages. S’ils sont intéressants, ils sont surtout beaucoup trop atypiques pour que je puisse vraiment m’identifier et m’attacher. Et quand je dis atypique, je ne parle pas forcément de leur comportement, mais de leur façon de penser et de parler. J’ai bien compris que l’histoire mettait en scène des enfants nés dans les années 1980 qui ont 17 ans au moment de l’histoire, mais quand même. Ils s’exprimaient comme s’ils étaient dans un livre d’Hugo et j’exagère à peine. C’est certes très beau à lire, mais ça m’a un peu gênée au fil de ma lecture.

De manière plus générale, j‘ai eu un peu de mal avec le personnage de Karen qui m’a semblé être déterministe et défaitiste sur bien des points et surtout, tellement compliquée, toujours à tout remettre en cause à et se poser des tonnes de questions … ça rend le récit original, mais ça lui donne surtout des longueurs à mes yeux et ça m’a clairement empêchée de m’attacher. Certes, Karen a des raisons de se méfier de tout : elle voit comment se déroule la vie des adultes autour d’elle. Mais quand même. Elle a 17 ans et est aussi défaitiste que si elle avait vécu 80 ans et traversé des années d’horreur. Avec Tom, c’était plus facile parce qu’on était pas dans sa tête et que j’ai toujours eu un faible pour les anglais. Il avait donc des avantages :p

J’ai aussi eu du mal avec le déroulement de l’histoire. En réalité, il ne se passe pas grand chose. Ils se rencontrent, ils s’aiment, ils se voient et c’est tout. Il y a bien l’événement final (dont je ne dirais rien pour éviter les spoils) mais je l’ai trouvé bizarre, genre il arrive comme ça et tu ne sais pas trop pourquoi, comment, il ne fait pas avancer l’histoire puisque c’est la fin … Bref, ça reste une belle histoire d’amour mais ça n’est que ça 🙂

Parlons quand même de ce que j’ai aimé dans ce roman ! J’ai aimé son originalité et son côté atypique, aussi bien dans le traitement des personnages que dans le style de l’auteur. Celui-ci est travaillé (parfois trop ?) et beau et il y a souvent des petits bouts de poésies lancés au visage du lecteur. J’ai aussi aimé la vision de l’Angleterre que ce livre donnait : ça m’a encore plus donné envie de retourner à Londres, une ville que j’adore et où je ne suis pas allée assez souvent à mon goût !

EN RESUME. Je sais que ma chronique ne donne pas une très bonne impression de ce roman. Néanmoins j’ai passé un bon moment : j’ai juste été surprise par les éléments dont je vous parlais. Je pense qu’il est important de se faire sa propre idée sur ce roman original, atypique et très beau !

 

Marie ❤


3 réflexions sur “Chronique : La première fois que j’ai été deux, de Bertrand Jullien-Nogarède.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s