Chronique : L’Arpenteuse de rêves, d’Estelle Faye.

  • Titre : L’Arpenteuse de rêves
  • Autrice : Estelle Faye
  • Editeur : Rageot
  • Prix : 16,90€
  • 350 pages.
  • Résumé : « Myri est une Arpenteuse, elle a le pouvoir de s’immiscer dans les rêves des autres. Ce pouvoir est aussi une malédiction qui a causé la mort de sa jeune sœur, quelques années auparavant. Depuis, Myri se tient à l’écart des rêves grâce à la nerfolia, une plante interdite. Mais dans le royaume de Claren, quand on est une habitante de la ville basse, on n’échappe pas facilement à son destin. Une pollution inquiétante se répand autour des ateliers, le long du fleuve. Elle coïncide avec l’apparition d’étranges fantômes qui s’introduisent dans les rêves et les transforment en cauchemars. Alors, quand le petit Miracle est à son tour frappé par le Mal des fantômes, Myri n’a pas d’autre choix que de redevenir une Arpenteuse. »
L'Arpenteuse de rêves

Merci aux éditions Rageot pour cet envoi !

  • Mon avis : j’ai adoré !

Bon déjà, difficile de commencer cette chronique sans parler de ce qui est évident… CETTE COUVERTURE ? Elle est magnifique !! Elle est pleine de détails, j’adore les couleurs et il y a des dorures à certains endroits, c’est juste magnifique. En plus de ça, il suffit de commencer à lire le roman pour se rendre compte qu’elle reflète à merveille l’univers et l’ambiance du roman. Bref, j’étais déjà convaincue par cette couverture, mais alors, à la lecture, je suis encore plus emballée.

C’était mon premier roman d’Estelle Faye et, dès les premières, j’ai été conquise par son style d’écriture. C’est tantôt simple, tantôt percutant, mais c’est toujours juste et absolument parfait pour se glisser dans le roman. Les bases de l’univers et de l’intrigue sont posés au fur et à mesure, suffisamment vite pour qu’on soit happé, mais suffisamment lentement pour qu’on découvre les choses au fil des pages, pour qu’on ait envie d’en savoir plus, pour qu’on continue notre lecture avec impatience. Et justement, j’ai trouvé que c’était hyper original ! Le principe de pouvoir se glisser dans les rêves des gens, pouvoir les manipuler… c’est à la fois très glauque et fascinant ! J’ai adoré en découvrir plus sur le pouvoir des Arpenteurs, sur l’organisation de leur monde et, bien sûr, sur l’intrigue générale du roman, cette histoire de fantômes… je me répète mais c’était très bien fait et addictif.

J’ai aussi aimé les personnages. Chacun d’entre eux est bien construit, avec sa personnalité et cette petite touche, ce petit truc qu’il apporte au récit. On a droit à un final en apotéose, un peu manichéen et utopiste à mon goût, j’ai trouvé que ça changeait un peu de ton par rapport au reste du récit, mais j’aime quand c’est optimiste, alors je dis rien haha. Mais, bref, vous l’avez compris, j’ai tout aimé dans ce roman. Le côté onirique, l’action, les personnages, l’ambiance, l’univers, le style… TOUT. Et ne me relancez pas sur la couverture haha, je pourrais vous écrire un poème en hommage à sa beauté. Une très belle lecture donc, que je ne peux que vous recommander !

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : L’Arpenteuse de rêves, d’Estelle Faye.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s