Chronique : L’énigme Edna, de Florence Hinckel.

  • Titre : L’énigme Edna
  • Autrice : Florence Hinckel
  • Editeur : Nathan
  • Prix : 14,95€
  • 336 pages.
  • Résumé : « Edna, 17 ans, vit seule avec son beau-père, dans une petite ville du sud de la France. Depuis la mort de sa mère du covid, la jeune fille s’est refermée sur elle-même et est devenue le souffre-douleur du lycée, où elle est en section pro. Alors qu’elle souhaite emprunter Ulysse de James Joyce au CDI, les membres du club lecture l’humilient pour son choix élitiste et le plus virulent, Eliott, l’agresse physiquement. Fils d’un homme politique local, Eliott ne sera pas sanctionné, tandis que la victime, Edna, est exclue. Pour réparer cette injustice, Chaïnez l’aide à participer à  un concours littéraire très en vue dans le lycée. Mais Elliot, ivre de colère contre cette moins-que-rien qui ose le défier, prépare sa vengeance… »

Merci aux éditions Nathan pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman aussi atypique qu’addictif !

Je dois l’avouer : en lisant le résumé, j’ai eu peur de ne pas accrocher au roman, à l’histoire, aux thèmes. Le début était un peu compliqué car la manière dont certains messages sont fait passer m’ont d’abord fait grincer des dents, mais au fil des pages, je me suis laissée emportée par l’histoire, par le rythme et par le côté addictif.

Dès les premières pages, on nous dit qu’il s’est passé quelque chose, qu’Edna a fait quelque chose d’horrible, que tout est parti en cacahuète si vous voulez. C’est donc hyper intéressant de voir l’évolution, l’enchainement des événements qui nous font arriver à ce fameux point de non retour. Au moment où tout déraille pour de bon. C’était vraiment intéressant à lire, assez sombre comme je m’y attendais mais tellement addictif que je n’ai pas vu les pages défiler. On est vraiment plongés avec les personnages, on suit leurs pensées et, encore une fois, on voit leur évolution. C’est hyper bien fait, notamment parce que le récit était entrecoupé de coupures de presse qui parlaient justement du fameux évènement : ça apportait un vrai plus à l’histoire et ça donnait encore plus envie de savoir ! Vraiment, j’étais happée.

Concernant les sujets abordés, on parle de pression sociale, de harcèlement, de sexisme, d’élitisme, de maladie, de deuil et de différences (j’oublie certainement des choses mais je vais pas tout vous révéler non plus hein). Mais on parle aussi d’amitié, de courage, de passion … et là encore c’est une liste non exhaustive. C’est un roman avec un côté thriller, qui aborde plein de sujets intéressants et importants. Je suis sortie de ma zone de confort mais ça a été une belle découverte. Je ne vous en dit pas plus, car je pense qu’il est nécessaire de découvrir le roman avec l’esprit ouvert et sans trop savoir dans quoi on s’embarque : ça lui donne une saveur toute particulière et c’est ce qui a fonctionné chez moi !

Marie ❤


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s