Chronique : Le Choeur des Femmes, d’Aude Mermilliod.

  • Titre : Le Choeur des femmes
  • Dessinatrice : Aude Mermilliod, d’après un roman de Martin Winckler
  • Editeur : Le Lombard
  • Prix : 22,50€
  • 232 pages.
  • Le résumé : « Jean Atwood est en fin d’internat à l’hôpital et vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique. Elle est envoyée dans un service consacré à la médecine des femmes, dirigé par le docteur Franz Karma. Leur rencontre ne ressemble pas à ce que Jean avait imaginé. »
Le Choeur des femmes Le Choeur des femmes — Éditions Le Lombard
  • Mon avis : une claque.

J’avais entendu parler du roman mais c’est l’avis d’une collègue sur le roman graphique qui m’a fait craquer. Je ne regrette absolument pas pace que c’était à la fois instructif, addictif et touchant, mais wow, c’est pas facile à lire.

On suit Jean qui doit effectuer un stage dans un service consacré à la médecine des femmes, ce qui ne la réjouit pas vraiment. De pages en pages, de patientes en patientes, de conversations en révélations, elle va pourtant s’ouvrir aux autres, mais aussi aux lecteurs. Je n’en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte si vous voulez le lire. Mais sachez quand même que ce roman aborde des sujets aussi importants que difficiles. On parle de violences médicales, de traumatismes, de viols, d’identité de genre, de maladies, de famille et de deuil… pour moi c’est presque des trigger warnings. J’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois au cours de ma lecture et je tenais juste à le préciser : ce n’est pas une lecture facile.

Mais elle est super intéressante. J’ai appris plein de choses, des choses que j’aurais du savoir en tant que femmes, mais que la société et la médecine sont pourtant bien contents de nous cacher. J’ai été émue et touchée par les histoires de ces femmes qu’on croise, par celle de Jean et de Franz qu’on apprend à connaitre au fil des pages. J’ai beaucoup aimé les dessins qui constituaient comme une touche de douceur dans cette histoire très émouvante.

En bref, une très belle découverte et un roman graphique que je ne peux que vous recommander… pour peu que vous preniez en compte les trigger warnings mentionnés plus haut.

Marie ❤


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s