Chronique : Temps mort, d’Ariel Holzl.

  • Titre : Temps mort
  • Auteur : Ariel Holzl
  • Editeur : Slalom
  • Prix : 15,95€
  • 288 pages.
  • Résumé : « Sur les traces de son grand-oncle Théobald, Léo, 17 ans, bascule dans une fontaine des catacombes et se retrouve projeté dans une réplique négative de Paris. Auréolé d’un soleil noir, le Périmonde est un territoire où le temps n’a pas de prise et où règnent des clans aux pouvoirs puissants. Léo n’a d’autre choix que de les affronter lors de la Chasse Sauvage, une course contre la montre où tous les coups sont permis. Heureusement, l’énigmatique Alma est là pour l’aider… mais peut-il vraiment lui faire confiance ? »
Temps Mort - Roman fantastique - Paris - Dès 13 ans

Merci aux éditions Slalom pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman très original que j’ai dévoré !

C’est assez étrange car le roman est finalement très court, pourtant je le trouve dense, dans le sens où il se passe plein de choses. On est projeté dans un univers qu’on découvre en même temps que Léo, au fil des pages. C’est hyper bien fait et il y a beaucoup d’action et on ne voit pas les chapitres défiler.

Le début et le style de narration sont assez atypiques : le narrateur nous dit « tu » et semble raconter l’histoire d’une manière assez peu conventionnelle. Je dois avouer que j’ai tiqué au début, mais tout prend vite sens et je me suis finalement laissée porter. J’ai de toute manière était très vite happée par l’histoire et l’univers que je decouvrais. L’idée d’un Paris en miroir du notre est HYPER intéressante et je trouve que ça a été très bien exploité par l’auteur. On apprend beaucoup de choses au cours du roman et tout est bien amené, cohérent, simple tout en étant original. Vraiment un plaisir que de se plonger dans cet univers. Bon, il est hyper glauque aussi, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je ne voudrais pas y mettre un pied, mais en lecture, c’est vraiment top.

J’ai aussi beaucoup aimé les personnages et leurs relations. Léo est un héro atypique, qui se laisse porter par l’histoire plus qu’il ne la porte et ça fait du bien de voir son évolution, ses forces et ses faiblesses. Alma est un personnage mystérieux qui se dévoile au fil des pages et, là encore, c’était très intéressant à suivre. De manière générale, on a tout un panel de personnage hauts en couleurs qui apportent tous leur pierre à l’édifice qu’est le roman. Ils sont tous assez badass et j’adore ça.

En conclusion, c’était vraiment une chouette lecture. J’ai adoré l’ambiance, l’intrigue et le style d’écriture de l’auteur. C’était mon premier roman d’Ariel Holzl et je peux déjà vous dire que ça ne sera pas le dernier parce que je suis maintenant très curieuse de lire ses autres histoires…

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : Temps mort, d’Ariel Holzl.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s