Chronique : Mystic Land, de Maria Alvarez & Laia Lopez.

  • Titre : Mystic Land
  • Autrice / dessinatrice : Maria Alvarez & Laia Lopez
  • Editeur : Hachette
  • Prix : 15,90€
  • 224 pages.
  • Résumé : « Comme tous les ans, les créatures fabuleuses de MysticLand se préparent à célébrer le retour de leur roi après sa croisade contre la mystérieuse Malédiction. Mais à la veille du bal marquant son retour, une catastrophe se produit : les habitants du Royaume sont brusquement plongés dans le sommeil. À leur réveil, fées, nymphes, naïades et farfadets ne sont plus en paix. La magie semble complètement déréglée : certains deviennent violents, jusqu’à s’en prendre à la reine et son armée. Le roi, lui, n’est toujours pas revenu. Aurait-il échoué dans sa mission ? Cinq jeunes filles ont inexplicablement échappé au désastre. Pour ne pas risquer d’être désignées coupables de la catastrophe, Nora, Erin, Iris, Hana et Luna s’échappent du palais. Ensemble, elles décident de partir à la recherche du roi et vaincre la Malédiction. Mais comment détruire un sort dont on ignore tout ? »
Mysticland

Merci aux éditions Hachette pour cet envoi !

  • Mon avis : un petit roman illustré plein de magie !

J’avais déjà lu des romans de Laia Lopez, avec sa saga Strawberry Moon que j’avais beaucoup aimé malgré un scénario un peu trop jeunesse à mon gout. Mais j’avais surtout adoré les dessins et l’ambiance qu’ils donnaient à l’histoire. Et j’ai encore plus aimé Mysticland !

J’ai aimé l’univers dans lequel on est plongés : on apprend à connaitre le monde au fil des pages. Il y a un côté un peu Alice au Pays des Merveilles à mes yeux et c’était hyper intéressant à explorer. Pour ce qui est des personnages, de leurs relations, de leur rôle à venir, j’ai retrouvé des vibes des Witch ou des Winx et je sais que j’aurais adoré ça si j’avais lu ce roman quand j’avais genre 11 ans. J’aurais été obsedée, je me serais imaginée à la place des personnages… bref, j’aurais été comme une dingue. Aujourd’hui, je suis un peu plus grande, mais j’ai quand même passé un super moment aux côtés de Nora, Erin, Iris, Hanna et Luna. J’ai aimé les différentes personnalités des héroïnes, un peu cliché, certes, mais ça fait le travail et le roman passe en un clin d’oeil.

L’histoire est addictive : c’est plein de rebondissements, des révélations et même si ça va un peu vite, je n’ai pas trouvé que ça manquait de sens. C’est bien construit et le monde est travaillé, avec son folklore et son histoire… bref, c’était vraiment chouette ! Et, bien sûr, les dessins de Laia Lopez viennent embellir le tout. C’est dingue comme ça aide à entrer dans l’univers, à s’immiscer dans les pages auprès des personnages… je suis totalement fan de son style qui colle parfaitement à l’ambiance et l’intrigue du roman d’ailleurs !

Le petit truc qui fait plaisir : c’est un tome unique. L’histoire commence et se finit dans ce roman et même si j’avoue que ça ne m’aurait pas déplu de continuer à suivre nos héroïnes, je trouve ça agréable de ne pas s’embarquer encore dans une énième série ! En résumé, oui, j’ai beaucoup aimé et, oui, je vous recommande cette lecture si vous n’avez pas peur des aspects jeunesse et que vous aimez la magie, les quêtes impossibles pour sauver le monde et les héroïnes hautes en couleur ! 😉 (cette dernière phrase était beaucoup trop longue, pardon).

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : Mystic Land, de Maria Alvarez & Laia Lopez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s