Chronique : Les derniers jours de Rabbit Hayes, d’Anna Mc Partlin.

  • Titre : Les derniers jours de Rabbit Hayes
  • Autrice : Anna Mc Partlin
  • Editeur : Cherche Midi
  • Prix : 20€ grand format / 8,20€ poche
  • 464 pages.
  • Résumé : « Neuf jours. C’est ce qu’il reste à vivre à Mia Hayes, surnommée affectueusement « Rabbit ». Neuf jours, après plusieurs mois de combat – parce que Rabbit est une battante, une Irlandaise bien trempée. À son chevet, famille et proches se relaient en un joyeux ballet de souvenirs. Entre silences, gaffes et fous rires, toute la vie de Rabbit ressurgit alors : l’enfance, l’adolescence, Johnny son grand amour, et Juliet, sa fille de 12 ans – une certaine idée du bonheur… Au fil des jours, tous s’interrogent sur leur vie et accompagnent Rabbit dans un voyage émotionnel d’une grande intensité. Quel meilleur bagage pour partir vers la lumière ? »
Les Derniers Jours de Rabbit Hayes

Merci aux éditions du Cherche Midi pour cet envoi et particulièrement à Benoît !

  • Mon avis : eh bien bonjour l’immense coup de coeur.

J’avais déjà entendu parler de cette autrice, évidemment, notamment par mon amie Maë qui l’adore. Pourtant, je n’avais jamais pris le temps de me pencher sur ses romans et encore moins d’en lire un. Alors quand Benoit du Cherche Midi m’a proposé de découvrir sa plume, je me suis laissée tenter avec plaisir. Je lui fais toujours confiance pour me faire faire de belles découvertes … et aussi pour briser mon coeur. Parce que là, je ne vois pas d’autres mots pour décrire ce que j’ai ressenti en lisant Les Derniers Jours de Rabbit Hayes.

Pour vous la faire court, j’ai commencé à pleurer à la page 32, soit 10-15min après que j’ai commencé ma lecture. J’ai lu quasi 200 pages d’une traite, je me suis forcée à faire une pause à 2h du mat, j’ai dormi et BIM, le matin je reprenais. Et j’ai fini à 11h, en larmes, le coeur en miette et pourtant si heureuse d’avoir découvert cette pépite. Ce roman est une d’une beauté incroyable. C’est immensément triste mais aussi tellement drôle et si touchant. Je n’ai pas vraiment les mots pour vous dire à quel point j’ai été happée, transportée, à quel point j’ai aimé. J’avais l’impression de faire partie de la famille Hayes et j’ai pleuré avec eux, chaque page qui se tournait, chaque seconde qui rapprochait Rabbit de sa fin. Je les ai tous aimé, j’ai aimé leurs relations, j’ai aimé la manière dont tout était fait et mené.

Maladies, morts, deuils… c’est des sujets très difficiles et je comprends que certains ne puissent pas se lancer dans cette lecture, d’autant plus, comme je le disais, que c’est hyper prenant. On a l’impression de passer par tout ça nous aussi et je préfère vous prévenir : on n’en ressort pas indemne. Personnellement, j’ai du mal à penser à autre chose, ça me hante et tourne dans ma tête. Mais je ne regrette pas un seul instant cette lecture qui ma tellement touchée… c’est pour ça que je lis : pour rire et pleurer, pour ressentir des choses et pour être tellement happée que tout autour de moi s’efface. Et Anna McPartlin a réussit à faire tout ça avec brio. C’est un immense coup de coeur et j’ai hâte de retrouver la famille Hayes dans Sous un grand ciel bleu … et de me procurer tous les autres romans de l’autrice !!

Marie ❤


6 réflexions sur “Chronique : Les derniers jours de Rabbit Hayes, d’Anna Mc Partlin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s