Chronique : Les Sortilèges de Zora, tome 1- Une sorcière au collège, de Judith Peignen et Ariane Delrieu.

  • Titre : Les Sortilèges de Zora, tome 1- Une sorcière au collège
  • Autrice : Judith Peignen et Ariane Delrieu
  • Editeur : Vents d’Ouest
  • Prix : 11,50€
  • 56 pages.
  • Résumé : « Zora est une pétillante sorcière de 12 ans qui vit, avec sa grand-mère Babouchka, sur le toit d’un immeuble parisien. Victimes de la chasse aux sorcières, elles ont trouvé refuge dans une étrange maison, invisible aux yeux des Nonsorciers et entourée d’un immense jardin magique qui les protège de tous dangers. La vie pourrait être douce mais entre la jeune fille et son aïeul : c’est la guerre. Babouchka n’aspire qu’à une chose que sa petite fille ait une vie normale, une vie dans le monde des Nonsorciers. Zora refuse de céder, elle, ce qu’elle veut, c’est être une sorcière ! Partir à l’aventure, sauver le monde, avoir une existence survoltée pleine de monstres, de périls et de dangers ! Malheureusement, sa grand-mère use de ses pouvoirs pour l’envoyer, contre son gré, au collège du coin… Loin des sortilèges et des potions, Zora découvre les histoires d’amitié, le besoin d’indépendance, les moqueries des camarades, les élans amoureux. Mais ces nouvelles expériences ont un prix que Zora n’est pas prête à payer : la magie. Une attitude qui risque de mettre en danger toute la communauté des sorcières… « 
Les Sortilèges de Zora - Tome 01
  • Mon avis : un premier tome que j’ai adoré !

Déjà, sans surprise, j’ai craqué sur la couverture. Elle m’a tout de suite attirée, elle est belle, elle intrigue, elle met dans l’ambiance … j’ai donc sauté sur la BD et je ne regrette pas d’avoir laissé parler mon instinct superficiel car c’était une super lecture.

Comme je le pensais, l’ambiance est top et totalement immersive, portée par des dessins sublimes et un choix de couleur que j’ai adoré. C’est typiquement le style que j’adore dans mes lectures de BD : chou, mais en même temps avec une ambiance un peu pesante, vu les sujets abordés et le personnage de Zora qui n’est pas une sorcière toute douce et toute gentille. Elle est même plutôt turbulente et ça promet de belles actions pour la suite. C’est vrai que cette BD est un peu introductive : on brosse l’univers, on effleure les personnages, on lance des bases … et malgré tout, c’est hyper addictif. J’ai trouvé que tout était bien fait et hyper intéressant. J’ai hâte d’en savoir plus sur l’univers, sur l’histoire, sur les différents personnages et sur la direction que va prendre l’intrigue…

En bref, un premier tome introductif, certes, mais qui est parvenu à me happer. J’ai tout aimé et j’ai déjà hâte d’avoir la suite car je pense qu’on part sur une série que je vais adorer (et je ne serai pas la seule, c’est sûr) !

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : Les Sortilèges de Zora, tome 1- Une sorcière au collège, de Judith Peignen et Ariane Delrieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s