Chronique : Jemima Small, de Tamsin Winter.

  • Titre : Jemima Small
  • Autrice : Tamsin Winter
  • Editeur : Slalom
  • Prix : 15,95€
  • 336 pages.
  • Résumé : « Jemima a 13 ans, elle est brillante et pleine d’humour mais elle se sent insignifiante, sans cesse rabaissée par les remarques blessantes sur son poids. Comment s’accepter quand le regard des autres devient insupportable ? Comment s’intégrer quand on est forcé de participer au  » Club des gros  » à la pause déjeuner ? Alors qu’elle connaît la pire année de sa vie, Jemima va peu à peu se libérer du carcan dans lequel elle s’est enfermée pour enfin se révéler à elle-même… et aux autres.« 
Jemima Small

Merci aux éditions Slalom pour cet envoi !

  • Mon avis : j’ai adoré !

Déjà, la couverture est pleine de douceur et de peps, j’adore (mis à part la banane, parce que je déteste ce fruit et que rien que le voir m’est difficile, mais boooon, on va dire que c’est un détail que j’ai réussi à occulter). Ensuite, dès les premières pages, j’ai adoré ce roman. La couverture annonce effectivement la couleur : c’est doux, c’est énergisant, touchant et plein de jolis messages ! Vraiment un roman que j’ai adoré.

On y suit Jemima qui, à 13 ans, est un vrai petit génie. Elle sait plus de choses que ses camarades, elle a soif de tout savoir et elle a un humour débordant. Lorsqu’elle apprend que son école participera aux sélections pour envoyer un élève à une émission télé style Question pour un champion version ado, elle est ravie : enfin l’occasion de briller ! Sauf que Jemima est aussi ce qu’on appelle une enfant enrobée. Voire grosse. Et le regard des autres ne cesse de lui rappeler qu’elle ne rentre pas dans les « normes ». Entre les idées pourries de l’administration de son collège, des camarades aussi débiles que méchants et des problèmes familiaux, Jemima a une année bien remplie devant elle…

Evidemment, vu le sujet, certains passages ne sont pas faciles. Jemima se fait harceler à l’école, sous couvert de blagues et taquineries. C’est vraiment des passages qui m’ont touchée et énervée, tout comme ceux où l’administration stigmatise ses élèves en les forçant à assister à des classes « pour une vie plus saine ». Je ne vous parle même pas des moments avec son père ou son frère. Ils m’ont donné envie de distribuer des claques à tour de bras. Mais, malgré tout, c’est intéressant de voir la maladresse dont on peut faire preuve, malgré les meilleures intentions : ça fait pas mal réfléchir !

Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est qu’à aucun moment on nous dit que Jemima devrait changer. A aucun moment il n’est dit que son poids ou son physique sont importants ou doivent être changés. C’est plein de messages hyper importants et très beaux, plein d’espoir et de courage. Personnellement, j’ai trouvé que le roman était bien fait, intelligent et porteur de belles valeurs. C’était aussi très drôle et j’ai passé un excellent moment auprès de Jemima à laquelle je me suis beaucoup attachée !

Je ne peux donc que vous conseiller cette lecture, en espérant qu’elle vous plaira autant qu’à moi ! 😉

Marie ❤


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s