Chronique : Les Papillons, de Barcella.

  • Titre : Les Papillons
  • Auteur : Barcella
  • Editeur : Cherche Midi
  • Prix : 18€
  • 224 pages.
  • Résumé : « Rêveur déchu du 21e siècle, Alexandrin a perdu ses papillons. Vous savez, ceux qui virevoltent au creux de nos ventres endormis lorsqu’on tombe amoureux. Ceux dont le doux bruissement nous émerveille. Au détour d’un hasard, la jeune Marie croisera sa route et l’aidera à renaître. Mais Marie porte en elle un silencieux fardeau avec lequel il devra composer avant de réentendre ce doux murmure. Contraints de se cacher, bravant les interdits, nos amoureux se dessineront un monde à part. Jusqu’à ce que… « 
Les Papillons

Merci aux éditions Cherche Midi pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman atypique et poétique.

Je me suis lancée dans ce livre sans trop savoir ce qui m’attendait, sans connaitre l’auteur qui est pourtant un artiste assez connu. Je me suis lancée dans cette lecture sans même vraiment savoir de quoi il parlait car je trouve que le résumé reste bien mystérieux. C’est vrai que je m’attendais à une histoire d’amour, et c’est exactement ce que j’ai eu … mais quelle histoire.

Déjà, il faut parler du style d’écriture. Je sais que ça ne plaira pas à tout le monde car c’est vraiment atypique et il m’a fallu un peu de temps pour m’y faire. Mais une fois qu’on est lancé, une fois qu’on est habitué, je dois reconnaitre que c’est un vrai plus pour le roman. C’est rythmé, c’est poétique, c’est dansant parfois et toujours très beau. C’est un peu étrange au début, mais au fil des pages, on n’y fait même plus attention, si ce n’est pour relever une jolie phrase de temps à autre, de ces phrases qui nous touchent et nous marquent. Sans cette plume très particulière, je pense que le roman n’aurait pas la même saveur et pas le même intérêt. Car il relate une histoire d’amour, certes très belle, mais somme toute assez classique, du moins au début. Une histoire à la Roméo et Juliette, avec des obstacles à affronter et un amour qui surmonte tout (ou presque), mais je pense que les amateurs de romances en lisent beaucoup des comme ça. Ce qui fait l’intérêt et l’originalité de celle-ci, c’est le style d’écriture, c’est les personnages, c’est la poésie qui s’est glissée entre les lignes.

Les personnages sont tous les deux très attachants, de par leur caractère, mais aussi grâce à leur relation qui, très vite, devient une évidence. C’est une belle histoire, extrêmement touchante, qui se lit très vite mais qui fait du bien. La fin est triiiiiiste, mais malgré tout, on ressort revigoré de cette lecture. Comme si, nous aussi, on avait retrouvé nos papillons…

Pour résumé, une lecture atypique mais pleine de poésie, de rêve, d’amour et de tendresse…

Marie ❤


4 réflexions sur “Chronique : Les Papillons, de Barcella.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s