Chronique : Retour à Whistle Stop, de Fannie Flagg.

  • Titre : Retour à Whistle Stop
  • Autrice : Fannie Flagg
  • Editeur : Cherche Midi
  • Prix : 22€
  • 336 pages.
  • Résumé : « Bud a grandi dans la petite ville ferroviaire de Whistle Stop, Alabama, avec sa mère Ruth et sa tante Idgie – incontrôlable pétroleuse. Ensemble, elles ont tenu le fameux Whistle Stop Café, connu dans le monde entier pour ses succulents beignets de tomates vertes. Hélas, tout a une fin. La gare a fermé, Whistle Stop est devenue une ville-fantôme. Il n’en est resté que des bâtiments condamnés et le souvenir diffus d’un bonheur enfui. Malgré tout, Bud décide d’y accomplir un dernier voyage afin de revoir l’endroit où il fut si heureux. Chemin faisant, il va se faire de nouveaux amis, apprendre des choses surprenantes sur les gens qu’il a connus et dont il croyait tout savoir. Surtout, il va déclencher une série d’événements qui vont changer non seulement sa vie, mais aussi celle de ses proches. Avec, en arrière-plan, cette question : ce que nous prenons pour des coïncidences en sont-elles réellement ? »
Retour à Whistle Stop

Merci aux éditions Cherche Midi pour cet envoi !

  • Mon avis : quel plaisir de retrouver Whistle Stop !

J’ai dévoré Beignets de Tomates vertes et j’avais hâte de retrouver le style, l’ambiance et les personnages crées par l’autrice. Retrouver les personnages, c’est comme retrouver des amis et ça fait un bien fou ! Sans surprise, le style est toujours aussi atypique, un peu décousu, un peu étonnant, mais hyper attachant. C’est malgré tout bien construit : tout prend sens et on approfondit plein de choses sur les personnages qu’on a appris à connaitre dans le premier tome. Je pense d’ailleurs qu’on peut tout à fait lire Retour à Whistle Stop sans avoir lu Beignets mais, franchement, ça serait dommage : il y a des clins d’oeil, des références et même si tout est expliqué, on apprécie forcément beaucoup plus l’histoire en ayant l’histoire originelle en tête.

L’histoire en elle-même est assez lente mais malgré tout HYYYPER addictive. Je vous jure, j’étais à fond et je pense vraiment que la force de cette autrice, c’est ses personnages. Ils sont tellement saisissants, tellement forts et attachants qu’on ne peut pas s’empêcher d’être happé par leurs histoires. Même si Beignets de tomates vertes se suffisait en lui-même, j’ai été ravie d’en apprendre plus sur ces personnages que j’ai tant aimé.

Comme dans Beignets, j’ai eu du mal avec certains passages, des formulations de l’autrice qui m’ont semblée un peu maladroites malgré les meilleurs intentions de la part de l’autrice : des remarques un peu trop régulières sur l’importance d’être svelte pour une femme notamment. J’ai bien conscience que le but était justement de dénoncer ça, il y a beaucoup de messages féministes tout au long du roman, mais j’ai trouvé que c’était parfois un peu maladroit ? En tout cas je l’ai perçu ainsi. ça ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture, comme vous l’avez sans doute compris !

Un roman au style absolument merveilleux, atypique et attachant … une superbe lecture !

Marie ❤

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s