Chronique : These violent delights, de Chloe Gong.

  • Titre : These violent delights
  • Autrice : Chloe Gong
  • Editeur : Margaret K. McElderry
  • Prix : 10.44€
  • 464 pages.
  • Résumé :  » The year is 1926, and Shanghai hums to the tune of debauchery. A blood feud between two gangs runs the streets red, leaving the city helpless in the grip of chaos. At the heart of it all is eighteen-year-old Juliette Cai, a former flapper who has returned to assume her role as the proud heir of the Scarlet Gang—a network of criminals far above the law. Their only rivals in power are the White Flowers, who have fought the Scarlets for generations. And behind every move is their heir, Roma Montagov, Juliette’s first love…and first betrayal. But when gangsters on both sides show signs of instability culminating in clawing their own throats out, the people start to whisper. Of a contagion, a madness. Of a monster in the shadows. As the deaths stack up, Juliette and Roma must set their guns—and grudges—aside and work together, for if they can’t stop this mayhem, then there will be no city left for either to rule. »
Amazon.fr - These Violent Delights - Gong, Chloe - Livres
  • Mon avis : une lecture addictive !

Je l’avoue, j’ai craqué pour ce roman en voyant la couverture. C’est la raison pour laquelle je me suis arrêtée pour lire le résumé qui m’a aussi beaucoup tentée, d’où le craquage. Une réécriture de Roméo et Juliette dans un Shangaï des années 20, avec des guerres de gang et des personnages badass prêts à tout pour sauver leur ville d’un mystérieux danger ? JE DIS OUI. Je me suis donc jetée sur ce roman et je l’ai dévoré en deux jours.

Tout d’abord, je dois l’admettre, le style d’écriture était hyper beau et très immersif, mais un chouïa compliqué quand il faut le lire en VO. Ça ne m’a pas beaucoup freinée mais ça a peut-être joué dans le reste de mon avis : j’ai bien aimé mais j’ai finalement eu du mal à accrocher. Je pensais aimer plus que ça, je pensais avoir un coup de cœur comme tous ceux que j’avais vu lire ce roman … et ça n’a pas été mon cas. Encore une fois, c’était une chouette lecture. C’était original, une réécriture bien pensée, bien menée. Juliette est badass, Roma attachant au possible, leur histoire brise le cœur et a fait fondre mon petit cœur. Les personnages secondaires sont aussi très attachants, surtout Kathleen et Mars pour lesquels j’ai eu un petit coup de cœur. J’ai aimé l’ambiance guerre de gangs, affrontements et Scarlet Gang et les White Flowers, j’ai aimé le côté politique de tout ça qui rendait le roman très intéressant, vraiment très travaillé. J’ai aimé l’ambiance du Shangaï des années 20, avec sa culture si particulière décrite par l’autrice, son identité propre, ses enjeux… c’était hyper intéressant, d’autant plus que, comme beaucoup je pense, j’ai de grosses lacunes quand il s’agit d’histoire autre que celle de l’Europe. J’ai aussi trouvé que toute l’histoire autour du monstre qui attaque la ville et sème la panique (je n’en dirais pas plus pour éviter tout spoil) était très originale et vraiment sympa à suivre.

Pour autant… je ne sais pas. J’ai trouvé que c’était parfois très lent, que ça traînait un peu… je comprends le pourquoi du comment : il fallait montrer l’évolution des personnages, rendre leur association plus crédible, leur laisser le temps de se rapprocher pour mieux s’éloigner encore … mais malgré tout, j’ai trouvé que le rythme était assez surprenant. On avait parfois de longues descriptions, des scènes d’introspection qui cassaient un peu l’action… Peut-être que c’était dû au niveau d’anglais aussi, hein, je ne saurais pas dire. En tout cas j’ai apprécié ma lecture mais il m’a manqué quelque chose, un petit truc qui m’aurait fait dire OUAIIIIS, vous voyez ?

Ça n’a pas trop de sens, j’espère que vous m’excuserez pour cette chronique un peu étrange ! :p En tout cas, je répète : c’était une chouette lecture et je pense que je lirais la suite pour savoir ce qui va arriver à nos deux amants maudiiiits…

Marie ❤

Publicité

5 réflexions sur “Chronique : These violent delights, de Chloe Gong.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s