Chronique : Nous sommes tous sa famille, de Patricia MacLachlan.

  • Titre : Nous sommes tous sa famille
  • Autrice : Patricia MacLachlan
  • Editeur : Ecole des Loisirs
  • Prix : 5,80€
  • 142 pages.
  • Résumé : « C’est la fin de l’été. Larkin, ses parents, sa grand-mère, et son ami Lalo regardent partir le dernier ferry pour le continent. À partir de maintenant, l’île leur appartient de nouveau, à eux et aux autres insulaires. Pourquoi, cette année, ressentent-ils ce moment comme un abandon ? Est-ce à cause de ce drame récent dont personne ne parle, mais qui occupe l’esprit de chacun ? « Il faudrait que quelque chose de nouveau et d’excitant arrive », dit Byrd, la grand-mère. Le destin la prend au mot. Posé sur le gravillon de l’allée qui mène à leur maison, il y a un panier. Dans ce panier, il y a un bébé qui pleure. « Voici Sophie, elle a presque un an. Par pitié gardez-la. Je reviendrai la chercher un jour. Je l’aime. », dit le message. C’est le début d’un bonheur qui porte en lui-même sa fin. C’est peut-être aussi une chance. »
Nous sommes tous sa famille
  • Mon avis : une histoire super douce et touchante.

Je ne savais pas du tout dans quoi je m’embarquais avec ce roman, mais vu qu’il faisait moins de 150 pages, je me suis dit que je ne prenais pas trop de risque, que ça se lirait vite même si je n’aimais pas pas. Mais en fait, cette logique trop bizarre s’est retournée contre moi vu que j’ai tellement accroché à l’histoire que j’aurais aimé que ça fasse bien plus de 150 pages.

On suit une famille qui vit sur une île. En été, elle est pleine de touriste, en hiver, elle se vide et les insulaires retrouvent une vie plus paisible, limite routinière. Pourtant, cette année, la famille de Larkin retrouve un bébé devant leur porte. Un instant désarçonné, ils finissent par s’attacher à la petite Sophie. Et sa présence fait remonter des souvenirs et des non-dits dans la famille. Est-ce que Sophie les rapprochera ou les divisera encore plus ?

Bon, là je fais genre suspens de fou, mais en vrai l’histoire est super courte. C’est hyper prenant, ça se dévore sans effort et c’est vraiment mignon. La famille est attachante, les liens entre eux aussi et, surtout, l’histoire est hyper touchante. On découvre rapidement quel est l’évènement qui divise la famille et rend ses membres si triste. Parce que oui, c’est hyper triste. Je préfère prévenir, ça parle de deuil, d’où le fait que certains passages peuvent être difficiles à lire. Mais la manière dont s’est raconté, tout en douceur, limite poétique est vraiment émouvante.

En résumé, je ne savais pas quoi attendre de cette lecture et j’ai adoré. Je l’ai dévoré et je vous la recommande vraiment !

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : Nous sommes tous sa famille, de Patricia MacLachlan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s