Chronique : Comme un poisson dans l’eau, d’Adam Baron.

  • Titre : Comme un poisson dans l’eau
  • Auteur : Adam Baron
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 16,90€
  • 224 pages.
  • Résumé : « À huit ans, Cymbeline Igloo ne sait pas nager et personne chez lui ne semble s’en soucier. Alors, quand l’école organise une sortie à la piscine, il se dit qu’il improvisera ! Le voilà donc qui plonge dans l’eau, sans imaginer le tsunami de drames qu’il est en train de déclencher. D’abord, il coule à pic, mais est sauvé par la mademoiselle Je-sais-tout de la classe. Ensuite, honte intersidérale : il perd son maillot ! Mais ce n’est rien à côté de la crise de nerfs que pique sa mère en apprenant ce qu’il s’est passé. Pourquoi cet incident la met-elle dans cet état ? Que cache-t-elle à son fils ? Heureusement, Cymbeline peut compter sur ses amis pour mener l’enquête sur les secrets de sa famille et l’aider à nager dans le grand bain de la vie. »
Comme un poisson dans l'eau

Merci aux éditions PKJ pour cet envoi !

  • Mon avis : une si belle histoire.

Je dois l’avouer, comme souvent, j’ai d’abord craqué sur la couverture. Elle est hyper joliiiiiie et si tu la combines avec le résumé, tu expliques que j’ai eu envie de découvrir ce roman … et que je me sois jeté dessus à peine reçu. Il est assez court et se lit très vite, et, sans rire, je l’ai adoré.

On y suit Cymbeline Igloo qui, en plus d’avoir un nom atypique, vit seul avec sa mère qui semble lui cacher pas mal de chose (notamment pourquoi elle est terrifiée quand il s’approche de l’eau). Le jour où, suite à un défi, il saute dans une piscine et manque de se noyer, sa vie déraille complètement et tout commence à aller de travers. Obligé de chercher des réponses, Cymbeline va découvrir de lourds secrets de famille.

La première chose que j’ai à dire, c’est que ce roman est hyper drôle et encore plus touchant. On parle de sujets difficiles, comme le deuil, la dépression et la culpabilité mais c’est abordé du point de vue d’un enfant de 9 ans. Avec ses mots, sa vision des choses, son ressenti … et c’est une pépite. Une pépite de douceur, de tendresse, d’émotions et de positivité. Je me suis énormément attachée à Cymbeline qui est un protagoniste vraiment touchant, aussi courageux que naïf, aussi drôle que bon. J’ai adoré la touche de folie qu’il apportait parfois à l’histoire et la manière atypique dont le récit était construit grâce à lui. Le style de l’auteur joue pour beaucoup dans mon petit coup de coeur pour ce roman, car j’ai trouvé qu’il changeait de ce qu’on voit habituellement.

Bref, j’ai tout aimé dans ce roman. L’histoire, les personnages, le style, l’ambiance, les sujets abordés … C’est un roman qui s’adresse aux enfants à partir de 9-10 ans normalement, mais je sais qu’il plaira aux grands comme aux petits.

Marie ❤


7 réflexions sur “Chronique : Comme un poisson dans l’eau, d’Adam Baron.

  1. Merci pour cette chronique, je découvre complètement cet ouvrage ! Comme toi j’aime beaucoup la couverture, c’est ce qui a retenue mon attention aux débuts mais tous les retours que je vois comme le tien ont l’air d’aimer également le contenu 😍

    Aimé par 1 personne

    1. Oooh, vraiment je ne peux que te conseiller de lire ce roman, c’est une perle ! J’ai l’impression qu’il intrigue beaucoup de gens mais qu’ils ne le tentent pas forcément … alors qu’il mérite totalement le détour ! *-* En tout cas, merci pour ton retour : )

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s