Chronique : Les Âmes Croisées, de Pierre Bottero.

  • Titre : Les Âmes Croisées
  • Auteur : Pierre Bottero
  • Editeur : Rageot
  • Prix : 8,20€
  • 448 pages.
  • Résumé : « Nawel vit à Jurilan, le royaume des douze cités. Aspirante comme ses amis Philla et Ergaïl, elle doit choisir la caste qui correspond à ses aspirations profondes pour le reste de sa vie. Tout indique qu’elle entrera, selon le désir de ses parents, chez les prestigieuses Robes Mages. Mais après avoir provoqué involontairement la mort d’une jeune femme, Nawel opte pour la caste mystérieuse des Armures, dédiée à l’action. »
Les âmes croisées

Merci aux éditions Rageot pour cet envoi ! ❤

  • Mon avis : une pépite incroyable.

Bon, je l’avoue : j’avais déjà lu ce roman avant de le recevoir de la part des éditions Rageot. En réalité, il s’agit d’une réédition en poche, avec une toute nouvelle couverture d’un roman de Pierre Bottero, aka un des meilleurs écrivains ever, un de mes auteurs préférés au monde. J’ai lu et relu et rererelu Ewilan, Ellana, L’Autre et les Ames croisées une bonne centaine de fois et, à chaque relecture, c’est un nouveau coup de coeur. C’est dire à quel point Pierre Bottero avait un talent immense. BREF, je m’égare en fangirlant, revenons aux Ames Croisées. Il faut savoir que c’est son dernier roman : il a été publié après la mort de l’auteur et il s’agissait à l’origine d’un premier tome, voué à avoir une suite … que nous n’aurons jamais puisque l’auteur est décédé dans un accident de moto. (je crois qu’en l’apprenant, alors que j’étais au lycée, c’était la première fois que j’ai pleuré pour la mort de quelqu’un que je ne connaissais même pas.) Sachez toutefois que la fin fonctionne bien en fin, dans le sens où on sent qu’il y avait TOTALEMENT matière à continuer vers un truc de dingue, mais on ne reste pas non plus sur le cliffhanger de la mort. Bref.

Dans ce roman, on suit Nawel, une jeune fille au caractère bien trempé qui doit choisir dans quelle caste elle veut passer le reste de sa vie. C’est un choix capital mais, contre toutes attentes, la jeune fille voit ses perspectives d’avenir totalement bouleversées. Je reste volontairement vague pour vous laisser le plaisir de découvrir ça mais sachez que Nawel est un personnage fort et fascinant, qui a une évolution incroyable. C’est un plaisir à lire et ça joue un rôle énorme dans l’histoire et son avancement. Comme toujours chez Bottero, le style d’écriture est absolument incroyable, poétique, magnifique et à couper le souffle parfois. Il permet de poser des questions, de réfléchir sur les sujets abordés avec douceur et, même si on a rien à voir avec Nawel, à se remettre en question.

Evidemment, on est aussi projetés dans un univers incroyable, fantastique et accrocheur. Aux côtés de Nawel, on vit des aventures, on subit les retournements de situation, les révélations et on frissonne, on pleure, on rit … bref, on est happés.

Je sais que ma chronique peut sembler un chouïa exagérée : on dirait que je vous décrit la 8ème merveille du monde. Mais franchement, ce n’est pas loin. Ce roman, comme tous ceux de Pierre Bottero, est une pépite que je vous recommande à 200000%. Voilà.

Marie ❤


15 réflexions sur “Chronique : Les Âmes Croisées, de Pierre Bottero.

  1. Une valeur sûre Pierre Bottero…
    J’étais à deux doigts d’acheter cette réédition hier, parce que je ne l’ai pas lu. Mais Hunger Games a gagné. Ça fait des mois que j’ai envie de relire la trilogie :p

    Mais je vais mettre celui-ci sur ma wishlist !!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s