Chronique : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, de Raphaëlle Giordano.

  • Titre : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une
  • Autrice : Raphaëlle Giordano
  • Scénariste : Lylian
  • Illustratrice : Sophie Ruffieux
  • Editeur : Delcourt-Soleil
  • Prix : 21,50€
  • 204 pages.
  • Résumé :  » Camille, femme active, mariée et mère de famille a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Pourtant, elle se sent coincée dans cette routine qu’est devenue sa vie… Ce qu’elle voudrait, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Un soir, suite à un accident de voiture, elle fait la connaissance de Claude, routinologue. Cette lumineuse rencontre va bouleverser sa vie et celle de sa famille. »
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Merci aux éditions Delcourt- Soleil pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman graphique attachant et intéressant !

Il faut savoir que j’avais déjà lu le roman lors de sa sortie en poche, il y a de ça quelques années. J’avais bien aimé l’idée générale, mais j’avais été un peu surprise par le format et, au final, j’étais ressortie mitigée. Je pense que, à l’époque, je ne m’attendais pas à ça et je n’étais pas forcément dans le mood pour une telle lecture. C’était le tout début des romans type « développement personnel » et si, encore aujourd’hui ce n’est pas mon genre préféré, à l’époque, ça me passait totalement au dessus de la tête. Pourtant, il y a des principes intéressants et des beaux messages, j’en suis consciente ! Mais, trop souvent, je trouve que le roman est mal mêlé au développement personnel. Genre, l’histoire n’est qu’un prétexte à des leçons de vie. Enfin, bref, en recevant cette BD, j’étais curieuse de voir si j’accrochais plus à l’histoire et au principe sous ce format.

Et figurez-vous que oui. Incroyable mais vrai : j’ai largement préféré lire le roman graphique que le roman. Déjà, bien sûr, les illustrations sont très jolies, délicates et pleines de couleurs douces. Elles jouent beaucoup et sont totalement dans le thème feel-good que j’espérais retrouver ici. Ensuite, je pense que le fait d’avoir les personnages sous les yeux, d’avoir un ancrage visuel m’a aidé à me détacher de ce côté trop « développement personnel » pour prendre l’histoire plus … bah comme une histoire ? Je ne sais pas si je suis très claire. Mais j’ai beaucoup plus apprécié sous ce format là.

Pour le reste, l’histoire est toujours aussi jolie et pleine de jolis messages qui valent le coup d’être lus. Accepter son corps, poursuivre ses rêves, bouleverser une routine rassurante mais insatisfaisante … c’est hyper intéressant. Bref, je pense que c’est le format qu’il me faut quand il s’agit de roman de développement personnel, vu que j’ai bien plus accroché à cette lecture-ci ! 😉

Marie ❤


Une réflexion sur “Chronique : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, de Raphaëlle Giordano.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s