Chronique : RC2722, de David Moitet.

  • Titre : RC2722
  • Auteur : David Moitet
  • Editeur : Didier Jeunesse
  • Prix : 15,90€
  • 320 pages.
  • Résumé : « Dans un monde où une infime partie de la population a survécu à une épidémie, Oliver est le réfugié climatique RC 2722. Il fait partie des chanceux. Du moins c’est ce qu’il croit… Depuis le grand effondrement, Oliver a grandi dans une ville souterraine, hypersécurisée, où la population se protège des virus et des ondes radioactives extérieures. Entre un père et un frère, tous deux haut gradés, il a du mal à trouver sa place. Mais quand l’un meurt mystérieusement et que l’autre est condamné à l’exil, son univers vacille. Et si ces deux évènements cachaient un secret bien plus grand ? En quête de réponse, Oliver n’a pas le choix : Il doit remonter à la surface ! »
RC 2722

Merci aux éditions Didier Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman intéressant malgré quelques petites choses qui m’ont laissées mitigée…

J’avais déjà lu une saga fantastique de cet auteur et j’avais beaucoup aimé ! J’étais curieuse de découvrir ce nouveau roman qui était plus dans le registre « dystopie »… et j’ai beaucoup aimé l’idée !

On suit Oliver qui vit dans un abri souterrain, protégé du monde extérieur, de ses dangers et de son virus capable de tuer tout ceux qu’il touche. Je sais, ça commence bien. On nous décrit un monde qui est totalement parti en cacahuète à cause du réchauffement climatique, puis des affrontements politiques et géopolitiques… Je ne vais pas rentrer dans les détails mais sachez que C’EST LA M**** et que ça m’a un peu fait froid dans le dos. Je pense que ça décrit une situation qui pourrait bel et bien arriver, et ça m’a autant fascinée qu’effrayée au cours de ma lecture. C’était donc bien pensé, bien écrit et suffisement intelligent pour être crédible.

En revanche, j’ai trouvé que tout allait un peu vite. On est balancé avec les personnage principal qui, sous couvert d’une conversation avec un camarade, nous pose les bases de son monde et zouuu. On enchaine très vite avec les découvertes, les révélations, l’exploration d’un nouveau monde pour Oliver… c’est bien parce que ça rend le récit vraiment vivant, fluide et prenant, mais au niveau de la construction de l’intrigue, des personnages et de leurs relations, c’était un peu rapide à mon goût. Pareil pour la fin, du coup. Trop rapide, trop simple… les personnages changent de camp trop facilement, d’autres acceptent que leur monde entier soit remis en cause … voilà ce qui ne m’a pas totalement convaincue dans cette lecture.

Pour autant, c’était une jolie découverte, un univers intéressant et une histoire avec pas mal d’action. Loin du coup de coeur mais sympa malgré tout ! 😉

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : RC2722, de David Moitet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s