Chronique : Un peu malgré eux, de Becky Albertalli & Aisha Saeed.

  • Titre : Un peu malgré eux
  • Autrice : Becky Albertalli & Aisha Saeed
  • Editeur : Hachette Romans
  • Prix : 18€
  • 430 pages.
  • Résumé : « D’un côté : Jamie Goldberg, dix-sept ans, une maladresse maladive. Il s’est retrouvé embarqué dans la campagne d’un candidat aux élections locales.  De l’autre : Maya Rehman, dix-sept ans, un caractère bien affirrmé. Ses vacances en famille ont été annulées, mais sa meilleure amie est trop occupée pour traîner avec elle.  Ensemble, et surtout malgré eux, ils sont recrutés pour faire du porte-à-porte.  Ça n’a rien de très sexy, mais ce n’est pas la pire activité au monde non plus, surtout que peu à peu les rebondissements de la campagne électorale les rapprochent… »
Un peu malgré eux - Becky Albertalli - Babelio

Merci aux éditions Hachette pour cet envoi !

  • Mon avis : une si jolie lecture !

J’ai adoré ! J’ai lu d’autres romans de Becky Albertalli mais je pense que celui-ci est mon préféré. Il est doux, il est drôle, plein de bonnes références et si joli…

On suit deux personnages assez différents qui vont, un peu malgré eux (bah oui) passer du temps ensemble et se rapprocher. La première chose qu’il faut savoir sur ce livre, c’est que son intrigue a un lien très fort avec la politique, vu que toute l’histoire se passe en période de campagne. C’est assez important pour l’histoire et les personnages et j’ai eu peur que ça me perdre au début, mais c’est vraiment bien fait et on se prend au jeu. La deuxième chose à savoir, c’est que les personnages sont HYPER ATTACHANTS. Je les ai adoré, et je me suis beaucoup identifiée à eux. Au deux même. Des éléments chez chacun des deux me rappellaient mon propre comportement et même si c’est un peu destabilisant, ça rend aussi le roman très touchant.

En plus de ces personnages au tooooop, on a des références de dingue, beaucoup d’humour et d’esprit et je me suis marée plusieurs fois. Toute seule. A voix haute. Dans des endroits publics. #gênant. Il y a aussi une histoire d’amour comme je les aime : un peu prévisible mais tellement cute qu’on lui pardonne tout. Et, surtout, il y a de beaux messages. De tolérance, de persévérance, d’acceptation, d’ouverture… ajouté à la diversité dont fait preuve le roman au travers de ses personnages.. je dirais que ce roman a tout bon pour moi ! (mais je me dois quand même de préciser que j’ai trouvé quelques longueurs parfois… rien de grave toutefois, comme vous le devinez sans doute vu ma chronique de fangirl…).

Une petite pépite de douceur que j’ai adoré et que je ne peux que vous conseiller !

Marie ❤


3 réflexions sur “Chronique : Un peu malgré eux, de Becky Albertalli & Aisha Saeed.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s