Chronique manga : Moi aussi, de Reiko Momochi.

  • Titre : Moi aussi
  • Autrice : Reiko Momochi
  • Editeur : Akata Manga
  • Prix : 6,99€
  • Résumé :  » Satsuki Yamaguchi travaille en intérim en tant qu’opératrice dans un service client téléphonique. Elle est aussi formatrice pour les nouveaux employés. Très investie dans son travail, elle devient malheureusement la cible du harcèlement sexuel d’un de ses supérieurs. Ce récidiviste notoire a jeté son dévolu sur Satsuki… Sombrant peu à peu dans la solitude et l’isolement, la jeune femme réussira-t-elle à briser la loi du silence ? »
Moi aussi T.1

Merci aux éditions Akata pour cet envoi !

  • Mon avis : Un manga très touchant…

Vu le  sujet, je me doutais que ça allait être quelque chose de fort et peut-être même de difficile à lire. Pour autant, ça me semblait important et intéressant, alors je me suis lancée. Et j’ai beaucoup aimé.

C’est vraiment bien fait, dans le sens où on comprend vraiment l’escalade dramatique des événements, la pression que la protagoniste peut ressentir et la descente aux enfers qu’elle subit. L’ambiance est particulièrement bien faite et on ressent tout ce qu’elle ressent : j’étais vraiment dans l’histoire, à ses côtés. Ce manga insiste bien sur des éléments qui m’ont semblé importants : ça peut arriver à n’importe qui, la personne harcelée n’est pas en tort, qu’elle n’a rien fait pour mériter ça … et que ça peut détruire une vie.

Ce n’est pas toujours facile de lire les situations présentées, de s’imaginer ressentir ce que le personnage ressent mais c’est toujours bien fait.

J’ai aussi et surtout adoré le message à la fin. Oui, on peut s’en sortir. Non, ça ne sera pas facile et ça ne va pas disparaître d’un seul coup, même si c’est ce qu’on souhaiterait. Mais on peut s’en sortir et c’est encore plus le cas si on a la chance d’être soutenu. Comme l’héroïne, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide. Ce n’est pas une preuve de faiblesse et ça peut faire la différence. Le message des dernières planches m’a quasiment tiré des larmes (je suis si fragile…). On nous dit, grosso modo, qu’une femme peut faire du bruit, peut aller loin. Mais accompagnée par d’autres femmes ? Elle peut faire un vacarme d’enfer, aller mille fois plus loin. N’oubliez pas ça. Vous n’êtes pas seules. ❤

Bref, vous l’avez compris, une très jolie lecture, sur un sujet important et touchant qui mériterait d’être plus abordé !

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique manga : Moi aussi, de Reiko Momochi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s