Chronique : La Neuvième Maison, de Leigh Bardugo.

  • Titre : La Neuvième Maison
  • Autrice : Leigh Bardugo
  • Editeur : De Saxus
  • Prix : 19,90€
  • 480 pages.
  • Résumé : «  Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir. À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses. Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur… »
La Neuvième Maison (Relié)
  • Mon avis : quel plaisir de retrouver le style et l’imagination de Leigh Bardugo !

J’avais à la fois hâte et peur de me lancer dans ce roman. Hâte parce que je suis méga fan de l’autrice, et peur parce que je savais que ce nouveau roman n’était pas du YA et qu’il était dur et dense. Je me suis quand meme lancée et quel belle lecture ….
C’est effectivement un roman adulte, à ne pas mettre entre les mains de trop jeunes lecteurs ou de lecteurs confirmés qui n’aime pas tout ce qui est sombre,violent, voire trash et gore. Carrément. On a des TW qui le résume très bien au début du roman d’ailleurs – au passage, merci à la maison d’édition pour cette initiative encore trop rare … évidemment, ça n’empêche pas d’être dégouté et choquée par ce qui est raconté parfois, mais au moins on sait dans quoi on s’embarque. bref, cela étant dit, qu’est-ce que j’ai pensé du roman ?

Et bah j’ai adoré. C’était hyper original, hyper addictif et très bien construit. Il faut rentrer dedans et se faire au style de narration qui oscille entre présent, passé proche et passé plus lointain. Entre ça et l’univers assez dense et complexe qui nous est présenté dès le début, faut s’accrocher un peu. Mais c’est le talent de Leigh Bardugo à mes yeux. Elle parvient à tout rendre clair, intéressant et accrocheur. Entre ses idées, son style et ses personnages, je suis vite devenue accro. On est face à un policier melé de fantastique, avec un cadre de sociétés secrètes et c’est vraiment génial. Génial. Glauque et souvent gore, mais génial. Comme je le disais, j’ai vite été happée.

Coup de cœur aussi pour les personnages. Darrington qu’on voit finalement peu mais que j’adore. Pamela qui devient aussi attachante qu’intéressante au cours du roman. Et bien sur, Alex. Un personnage plein de nuance et d’ombres, de doutes et de forces, de faiblesses et de caractère, comme Leigh Bardugo sait si bien les faire… Et sait si bien nous faire aimer.

Bref, vous l’avez compris, j’ai adoré. Un premier tome génial qui nous plonge dans un univers sombre et fascinant aux cotés de personnages captivants … et qui nous donne envie d’avoir la suite immédiatement !

Marie ❤


22 réflexions sur “Chronique : La Neuvième Maison, de Leigh Bardugo.

  1. J’ai trouvé le début un peu lent et j’ai eu du mal, mais ensuite, dès qu’Alex prend les choses en main, impossible de lâcher l’histoire 🙂 Et waouh ! Leigh a su sortir du Grishaverse et nous donne quelque chose de fort. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai trouvé en hardback dans une librairie, je suis trop contente, il est si beau ! Ce sera le premier livre que je vais lire de cette autrice, même si j’ai les autres dans ma PAL, je compte commencer par celui-là !

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne connais pas du tout cette autrice, mais ce roman me tente beaucoup. Les thèmes abordés ont l’air vraiment très intéressants et le livre pourrait sans doute me plaire. C’est bien de savoir qu’il est dense avant de commencer sa lecture, au moins, on sait à quoi s’attendre !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s