Chronique : Ce sera moi, de Lyla Lee.

  • Titre : Ce sera moi
  • Autrice : Lyla Lee
  • Editeur : Hachette Romans
  • Prix : 17€
  • 342 pages.
  • Résumé : « Skye Shin a tout entendu. Les filles grosses ne devraient pas danser. Elles ne devraient pas porter des couleurs vives. Elles ne devraient pas attirer l’attention sur elles. Mais Skye rêve de rejoindre le monde pailleté de la K-Pop, et pour cela elle est prête à briser toutes les règles que la société, les médias et même sa propre mère ont établies pour les filles comme elle. Skye se présente à un concours télévisé, avec à la clé un poste d’apprentie star de la K-Pop. Elle est prête à tout pour gagner, prête à affronter la fatigue des répétitions, les difficultés de la compétition, les drames de la télé-réalité. Mais rien ne l’avait préparée à la grossophobie des membres du jury, aux haters sur les réseaux sociaux… et encore moins à un rapprochement avec un de ses concurrents… »

Ce sera moi - Dernier livre de Lyla Lee - Précommande & date de ...

Merci aux éditions Hachette pour cet envoi !

  • Mon avis : une jolie lecture ! 

J’avais énormément entendu parler de ce roman depuis sa sortie VO et j’étais très impatiente de le découvrir … sans surprise, ça a été une super jolie lecture ! Tout d’abord, on en parle de cette couverture ? Je la trouve juste sublime. Pleine de pep’s, de couleurs, de joie et de bonnes vibes. Figurez-vous que le roman est tout à fait dans cet esprit.

On y suit Skye, une ado dont le rêve est de danser. Ce qu’elle fait très bien d’ailleurs, sauf qu’elle est enrobée et que le monde entier semble le lui reprocher. Décidée à montrer que cela ne l’empêche pas d’être une danseuse hors paire, elle s’inscrit à un jeu de télé qui a pour but de découvrir les prochaines stars de K-pop …

A travers le personnage de Skye, on a une ode contre la grossophobie. Malgré le ton léger et plein d’humour du roman, malgré les bonnes vibes et la joie qu’il apporte, ce n’est pas toujours facile de lire ce qu’on dit à ou sur Skye. C’est purement et simplement de la discrimination et de la bêtise et, je l’avoue, ça m’a plusieurs fois donné envie de frapper les gens (fictifs) pour leur stupidité. Mais j’ai trouvé que ce roman était hyper bien fait et surtout très important pour ça. Il montre bien qu’être gros ou grosse n’est pas une maladie et encore moins une tare. Le personnage de Skye est hyper motivant et inspirant : je l’ai adoré.

Bien sûr, il y a une petite romance, toute chou et pleine de clichés, le genre qu’on voit venir à dix kilomètres mais qu’on ne peut pas s’empêcher d’attendre, de suivre avec des coeurs dans les yeux et … d’aimer. Entre ça, les messages super beaux et le côté dansant de la K-Pop, j’ai passé un super moment avec ce roman ! Moi qui ne connait pas grand chose à la culture coréenne, ça m’a donné envie d’en apprendre plus et je vous recommande vraiment ce feel-good qui fait du bien au moral !

Marie ❤


6 réflexions sur “Chronique : Ce sera moi, de Lyla Lee.

  1. On voit souvent ce roman passer sur la blogo et la jolie couverture donne envie, mais quand on sait que c’est un roman avec de la diversité, c’est encore mieux ! Hop dans la wish-list ! 😄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s