Chronique : Journal de ma solitude, de Kabi Nagata.

  • Titre : Journal de ma solitude
  • Autrice / Dessinatrice : Kabi Nagata
  • Editeur : Pika éditions
  • Prix : 25€
  • 352 pages.
  • Résumé : « Chère Kabi Nagata, C’est Kabi Nagata. Comment vas-tu ? Après Solitude d’un autre genre , livre dans lequel j’illustrais ma vie autour de ma rencontre avec une prostituée lesbienne, je commence la tenue de ce journal que je t’adresse afin de poursuivre ma démarche introspective. Car depuis que mon livre est paru, il faut vivre ma vie “d’après” : les effets sur ma famille de ma… mise à nu et de mon coming out, les critiques de lecteurs, mes premier pas vers l’indépendance, l’amitié… Sans oublier l’amour, maintenant que j’ai affirmé ma sexualité. Aujourd’hui encore, je cherche qui je suis et comment je peux être moi-même. »

Journal de ma solitude

Merci aux éditions Pika pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman graphique hyper original et intéressant !

J’avoue que je n’ai pas lu l’autre roman de l’autrice, Solitude d’un autre genre, celui où elle parle du début de son histoire : ses troubles dépressifs, ses créations artistiques et ses moments avec une prostituée. Ce n’est donc pas nécessaire pour comprendre et apprécier ce nouveau tome qui sort mais j’avoue que je serais curieuse de le lire malgré tout. Je pense qu’il apporte un vrai plus à l’histoire de cette mangaka qui parle de sujets difficiles avec beaucoup de douceur et de pertinence.

Dans ce nouveau journal où elle s’adresse à elle-même, Kabi Nagata fait le point sur la situation : son premier livre a très bien fonctionné, certes. Mais elle vit toujours chez ses parents et elle ne se sent pas forcément plus épanouie, moins troublée ou plus sûre d’elle. Elle ne se sent pas non plus très en phase avec sa famille … Déménagements et retour en arrière, succès et échecs, hauts et bas, sans oublier les passages en hôpital … on suit l’autrice pendant un long moment. Et c’est vrai intéressant. On est plongés dans sa tête et ses pensées sont souvent un peu tristes, mais toujours très touchantes. Elle aborde plein de choses qui peuvent parler à plein de gens, même si vous n’avez jamais connu de dépression ou si vous n’êtes pas homosexuel par exemple. Personnellement, j’ai trouvé que c’était aussi intéressant qu’important. C’est si rare qu’on parle de ce genre de sujets dans des livres … J’ai appris plein de choses et ce sur plein de sujets. 

Malgré tout, ce n’est pas trop sombres. Les dessins et les couleurs choisies rendent le tout un peu plus « léger » et j’ai pris beaucoup de plaisir à parcourir l’album. J’ai été un peu surprise par le format, les chapitres qui sont en fait des entrées dans le journal … ça m’a destabilisée au début, mais on s’y fait vite !

En bref, un ouvrage vraiment intéressant, diversifié et important ! 

Attention, TW : dépression, mutilation, pression familiale… 

Marie ❤


3 réflexions sur “Chronique : Journal de ma solitude, de Kabi Nagata.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s