Chronique : Le Prince Cruel, d’Holly Black.

  • Titre : Le Prince Cruel
  • Autrice : Holly Black
  • Editeur : Rageot
  • Prix : 18?90€
  • 544 pages.
  • Résumé : « Jude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles. Personne ne la hait plus que le Prince Cardan. Le plus jeune des héritiers de la couronne semble décidé à lui nuire. Jusqu’à la tuer ? Mais Jude, elle, est prête à tout pour gagner sa place à la cour et reprendre le pouvoir sur sa vie. »

Le prince cruel

  • Mon avis : une super lecture et un premier tome prometteur ! 

Depuis le temps que j’entendais parler de ce roman, de cette saga, de ses personnages… J’ai enfin pu lire Le Prince Cruel. J’ai même eu la chance de le lire avant sa sortie et j’avoue que j’étais très impatiente de découvrir cet univers qui fait tant fangirler les lecteurs anglophones…

On y suit Jude, une jeune humaine qui a été emmenée de force dans le royaume des Fées alors qu’elle n’était qu’une enfant. Forcée de refaire sa vie là-bas, aux côtés de l’homme qui a tué ses parents sous ses yeux, Jude s’est adaptée du mieux qu’elle a pu à ce monde étrange, plein de magie et de dangers. Pourtant, le danger qu’elle ne peut pas éviter, c’est le Prince Cardan. Leur rivalité va se trouver confronter à des manigances politiques et la vie de Jude va très vite basculer. 

Première chose que je tiens à dire : je n’ai pas forcément eu un coup de coeur pour ce roman. Vu les avis, je m’attendais à un truc de OUUUUF, genre le bouquin de l’année tu vois. En réalité, c’est une super lecture, un univers incroyable et des personnages intéressants, mais je ne trouve pas que ça soit THE BOOK OF THE CENTURY non plus. A chacun de se faire son avis à sa sortie, bien sûr, mais je pense que l’avalanche d’avis méga positifs et la hype constante autour de ce titre peut jouer des tours…

Donc, le livre. Comme je le disais, j’ai été séduite par l’univers. On est face à de la fantasy bien construite, un monde approfondi qui peut encore nous révéler bien des choses dans les prochains tomes et j’ai adoré ça. C’est très immersif et vraiment original. Niveau intrigue, elle est aussi bien menée et j’ai adoré suivre les manœuvres, les stratégies et les retournements de situation concoctés par Jude ou ses adversaires. J’ai été happée par l’histoire, malgré un début un peu lent car très introductif à mes yeux. Ce n’est pas bourré d’action (il y en a très peu en réalité) mais ça n’empêche pas le roman d’être haletant. L’autrice a su créer une ambiance particulière qui convient tout à la fois à l’intrigue et à l’univers dans lequel elle nous fait évoluer. En tant que lectrice, j’ai totalement ressenti la pression, la peur et l’urgence que Jude pouvait ressentir elle aussi.

Parlons des personnages, justement. Jude est une protagoniste HYPER intéressante car atypique et, surtout, loin de stéréotypes. Elle est badass, elle est jolie, certes. Mais elle est loin d’être parfaite. Elle fait des erreurs, elle peut être égoïste, manipulatrice … on est loin de la gentille héroïne qui fait toujours ce qui est juste. Et ça fait du bien : ça promet aussi d’être très intéressant pour la suite de ses aventures. Cardan, quant à lui, est un personnage complexe que je prendrais plaisir à retrouver et à voir évoluer. Certains de ses comportements m’ont un peu fait lever les yeux au ciel… mais je pense que c’est aussi ce qui fait le charme du personnage. Je n’en dirais pas plus sur lui et j’attendrais la suite et son évolution avec impatience. Un dernier mot sur leur relation ? … Atypique, elle aussi, très prenante et très prometteuse. Ouais, ça fait bien plus qu’un mot mais EH, je suis une rebelle, y a quoi ?

En bref : une très jolie lecture, pleine de rebondissements et mettant en scène un univers impressionnant ! J’ai hâte d’avoir le tome 2 car je pense que les tomes suivants ont encore plus de potentiels que le premier … vivement !

Pour rappel, ce roman sort le 2 septembre

Marie ❤


8 réflexions sur “Chronique : Le Prince Cruel, d’Holly Black.

  1. J’ai eu quelques déceptions avec Holly Black donc malgré les critiques positives, j’ai moins d’attentes que certains je pense. Mais j’ai tout de même hâte de le lire parce que l’histoire a l’air originale et surtout Jude sort de l’ordinaire. Je croise les doigts.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s