Chronique : Babel Corp, t1- Genesis 11, de Scott Reintgen.

  • Titre : Babel Corp, t1- Genesis 11
  • Auteur : Scott Reintgen
  • Editeur : Milan / Page Turners
  • Prix : 17,90€
  • 512 pages.
  • Résumé : « « Genesis 11 » projette un groupe d’ados dans la quête d’une substance mystérieuse et fascinante. A bord du vaisseau Genesis 11, les voici partis pour la planète Eden, riche en gisements de noxolyte. Emmett et les autres pionniers sont-ils les seuls à voguer vers cette planète inquiétante ? »

babel corp

  • Mon avis : je frôle le coup de coeur ! 

J’avoue qu’au début, ce roman ne me tentait pas énormément. Et puis, j’ai commencé à voir de très bons avis et, en bon petit mouton, il m’a tenté. Mes amies me l’ont offert et laissez-moi vous dire qu’il n’a pas traîné longtemps dans ma PAL (pour une fois …). Et j’ai vraiment bien fait de céder à la pression médiatique des trois avis que j’ai vu sur booksta (lol) parce que j’ai adoré !

J’ai trouvé l’univers vraiment intéressant, hyper bien fait et très immersif. On suit Emmett et d’autres ados dans un voyage à travers l’espace, pour aller exploiter une autre planète. Compétition, coups-bas, entraînements et apprentissages … on suit leur quotidien et, vraiment, j’ai adoré. Dès les premières pages, j’étais accro et je n’ai plus pu m’arrêter de lire. Je me suis attachée aux personnages, j’ai pleuré, crié et ri avec eux. Je trouve que les personnages sont vraiment bien construits car on apprend à les connaitre en même temps qu’Emmett : c’est très bien fait et ça ajoute un vrai plus à l’histoire. En plus de ça, ils sont tous différents et c’est vraiment crédible de voir leurs évolutions, leurs réactions …

L’univers dans lequel on évolue est aussi très bien pensé et l’intrigue s’y insère parfaitement. Entre éléments qu’on connait et éléments un peu plus futuristes, tout est bien dosé. C’était original, autant dans l’histoire que dans l’organisation de Babel Corp et des objets qu’ils utilisent. J’ai adoré et j’ai trouvé qu’il y avait des vibes de Red Rising : si vous me connaissez, c’est un vrai compliment. L’attitude d’Emmett et son évolution, le principe de la compétition, l’importance des stratégie et des alliances … ça a un petit côté Red Rising à mes yeux, même si le reste de l’histoire n’a clairement rien à voir, hein.

Bref, vous l’avez compris, j’ai adoré cette lecture ! Une belle découverte et un premier tome prometteur : j’ai hâte de retrouver les personnages et l’univers dans une suite qui, je l’espère sera tout aussi géniale !

Marie ❤

 


3 réflexions sur “Chronique : Babel Corp, t1- Genesis 11, de Scott Reintgen.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s