Chronique : Rose Rage, d’Illana Cantin.

  • Titre : Rose Rage
  • Autrice : Illana Cantin
  • Editeur : Hachette
  • Prix : 15,90€
  • 288 pages.
  • Résumé : « – T’as entendu parler de cette fille qui a été renvoyée parce qu’elle avait tabassé un mec dans la file de la cantine ? Il lui avait touché les fesses… – C’est pas juste. C’est pas elle qui devrait être renvoyée, c’est lui. Et si j’avais un moyen de faire éclater la vérité au grand jour ? Pour Rachèle, à la tête du journal du lycée, il est impossible de laisser passer une nouvelle injustice. Ca fait trop longtemps que ça dure. Que tout le monde ferme les yeux. Elle décide donc d’appeler toutes les filles, toutes les femmes de l’établissement à faire grève. Il est temps pour elles de se faire entendre. Il faut que certaines choses changent enfin. »

9782017114352-200x303-1

Merci aux éditions Hachette pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman fort et poignant ! 

Je me suis lancée dans la lecture de ce roman les yeux fermés (pas très pratique hahahaha) parce que j’avais lu et adoré Georges, le monde et moi, de la même autrice. C’était roman aussi fort que beau et j’espérais qu’il en serait de même dans Rose Rage où l’autrice s’attaquait à un autre sujet vraiment important : le féminisme. 

Je n’ai pas été déçue. On est tout de suite plongés dans l’histoire et ça ne perd pas de temps. Il y a de l’action, dans le sens où ne s’ennuie jamais. C’est un peu prévisible sur certains points mais peu importe car ce n’est pas pour l’originalité qu’on continue à lire le roman. C’est parce qu’il parle de choses importantes et, personnellement, j’ai trouvé qu’il était très juste. Ce n’est pas évident de parler de féminisme dans un roman, même pour les ados. Il y a toujours des propos qui peuvent paraître maladroits, des choses qui peuvent être mal interprétées, des sujets qui divisent plus qu’ils ne rassemblent et ça reste un sujet délicat à aborder. Pourtant, ici, j’ai trouvé que c’était très bien fait. C’est bien expliqué, sans être dégradant ou infantilisé. Ce n’est ni trop, ni pas assez … ça m’a beaucoup touchée et je pense que ça parlera à beaucoup d’entre nous.

Le style d’écriture est simple, l’histoire est sans fioriture et c’est très bien comme ça : ça nous permet de nous focaliser sur le plus important ici, c’est à dire les messages qui sont fait passer. Ce n’est pas le roman le plus touchant que j’ai lu sur le sujet, ce n’est pas le plus informatif ou le plus percutant, mais c’est finalement celui qui colle le plus à la réalité que nous pouvons tous vivre et ça pourrait bien être l’un des plus efficaces pour faire comprendre aux femmes ce que peut représenter le féminisme. En bref, une belle lecture que je vous recommande. Pour mieux comprendre, pour ouvrir les yeux, pour se passionner pour une cause qui nous touche toutes et tous. 

Pour info, ce roman sortira le 9 septembre (oui, je suis en avance, sorryyyy). 

Marie ❤


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s