Chronique : Les Mystères de Larispem, tome 1- Le Sang n’oublie jamais, de Lucie Pierrat-Pajot.

  • Titre : Les Mystères de Larispem, tome 1- Le Sang n’oublie jamais
  • Autrice : Lucie Pierrat-Pajot
  • Editeur : Folio SF
  • Prix : 6,90€
  • 320 pages.
  • Résumé : « Après le succès de la révolution de 1871, Paris est devenu une Cité-État et a pris le nom de Larispem. Près de trente ans plus tard, sous l’impulsion du grand Jules Verne, la ville est à la pointe des technologies de la vapeur. Dans ses rues, les destins de trois jeunes gens, Liberté, la mécanicienne capable de tout réparer, Carmine, l’apprentie louchébem, et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux, vont se trouver inextricablement mêlés.  Cela pourrait-il avoir un rapport avec la terrible organisation terroriste des Frères du Sang, dont le cri de ralliement est : «le sang jamais n’oublie»? « 

Les mystères de Larispem - Lucie Pierrat-Pajot - Folio SF

  • Mon avis : un premier tome un peu introductif mais prometteur malgré tout ! 

J’aime beaucoup l’histoire et j’avoue qu’en lisant le résumé, j’ai été intriguée. Comme souvent, j’ai tourné un peu autour du livre avant de craquer et de l’acheter. Je l’ai lu assez rapidement après ça et je n’ai pas été déçue de mon achat.

Le principe est hyper original : après une révolution réussie (alors qu’elle a échoué dans notre réalité historique), Paris est devenue une cité état indépendante, coupée du reste de la France. Au début des années 1900, elle a aussi développé d’impressionnantes compétences mécaniques, notamment en ce qui concerne les robots, les automobiles et tout ce genre de choses. Paris, renommée Larispem est donc une ville moderne et égalitaire. Mais, bien sûr, les aristocrates d’hier ne se sont pas laissés faire et, au milieu de cette utopie que semble représenter Larispem, des complots couvent … nos trois héros vont s’y trouver mêler malgré eux…

Encore une fois : c’est hyper original et vraiment intéressant de découvrir cet univers. J’ai pris beaucoup de plaisir à m’immerger dans ce Paris revisité, avec des clins d’oeil fréquent à l’histoire réelle. Il y a plein de questions qui sont soulevées et c’est très bien construits. Comme je le disais en introduction, j’ai trouvé que c’était un peu introductif. On apprend à connaitre les personnages, le monde dans lequel on évolue et les grandes lignes de l’intrigue… on devine que ça va être très intéressant par la suite et ce premier tome était malgré tout très intéressant, mais je m’attendais à avancer un peu plus dans l’histoire. C’était une bonne lecture, mais j’ai surtout hâte de lire la suite car … ça promet !! 

Marie ❤


5 réflexions sur “Chronique : Les Mystères de Larispem, tome 1- Le Sang n’oublie jamais, de Lucie Pierrat-Pajot.

  1. Ça fait des années qu’il est dans ma PAL… il faudrait que je me lance 🙈 peu de personnes en parlent alors merci pour ta chronique qui me redonne envie de le sortir de ma PAL !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s