Chronique : Ciao Bella, de Serena Giuliano.

  • Titre : Ciao Bella
  • Autrice : Serena Giuliano
  • Editeur : Pocket
  • Prix : 6,95€
  • 272 pages.
  • Résumé : « Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Pour affronter sa deuxième grossesse, elle décide d’aller voir une psy. Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux… À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ? Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente. »

ciao bella

  • Mon avis : une pépite incroyablement drôle et touchante. 

J’avoue que ça faisait un moment que j’entendais parler de ce roman et que je lui tournais autour. Quand il est sorti en poche, je me suis dit que je n’avais plus d’excuse et je me suis laissée tenter ! Et j’ai adoré.

On suit Anna, dans sa vie quotidienne, à travers ses séances avec sa psy. Ses déboires, ses bonheurs, son humour à toute épreuve … et ses failles qu’elle essaie de combler et de comprendre. Au fil des pages, on apprend à la connaitre et à l’apprécier. A la fin, c’est comme une amie qu’on quitte et ça rend toute triste mais ça fait aussi du bien d’avoir partagé un bout de chemin avec elle. C’est un personnage hyper attachant, très bien construit et vraiment drôle. L’humour que l’autrice lui donne à travers ce récit est un vrai plus et j’ai souvent éclaté de rire au cours de ma lecture.

Mais on ne fait que pas rire dans Ciao Bella. On parle aussi de sujets plus sérieux et j’ai adoré la manière dont c’était fait ou les messages qui sont fait passer. Féminisme, poids de l’enfance, pression familiale, comment concilier rêve et réalité… C’est tout doux et très touchant. En bref, un roman court mais prenant qui m’a fait rire aux éclats et m’a tiré des « awww » émus. Un feel-good qui porte très bien son nom et qui est rempli de jolies pensées. Un livre qui donne envie de partir en Italie et d’avoir une meilleure amie comme Anna. Une pépite à lire absolument ! 

Marie ❤


11 réflexions sur “Chronique : Ciao Bella, de Serena Giuliano.

  1. Je le voyais souvent passer sur les réseaux sociaux sans vraiment m’y intéresser de plus près. Mais là ça y est, je suis convaincue. Hop dans la wish-list ! Hâte de le lire ! 😁

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s