Chronique : Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay.

  • Titre : Sentinelle de la pluie
  • Autrice : Tatiana de Rosnay
  • Editeur : Le livre de Poche
  • Prix : 8,20€
  • 384 pages.
  • Résumé : « Pour fêter l’anniversaire de Paul et leurs quarante ans de mariage, Lauren réunit la famille à Paris. Linden, le fils, est venu de San Francisco pour l’occasion, et Tilia, la fille, de Londres. Mais depuis plusieurs jours des pluies diluviennes s’abattent sur la Ville Lumière, laissant présager le pire. Pourtant ce n’est pas la crue de la Seine qui menace le plus la famille Malegarde. Comment se protéger lorsque toutes les digues cèdent et que l’on est submergé ? Face au péril, parents et enfants devront s’avouer ce qu’ils s’étaient toujours caché. Traumatismes, secrets enfouis, coming-out… Tandis qu’en miroir du fleuve les sentiments débordent, le drame monte en crescendo, démultipliant l’intensité des révélations. »

Sentinelle de la pluie

  • Mon avis : un roman intéressant auquel j’ai malheureusement eu du mal à accrocher…

J’avais lu Elle s’appelait Sarah de la même autrice, et j’avais été transportée. J’étais donc curieuse de lire d’autres romans de cette autrice et, sur un coup de tête, j’ai opté pour celui-ci. Ce n’était pas une mauvaise lecture, mais elle m’a plutôt laissée de marbre… 

Le style m’a un peu surprise parce qu’il y a très peu de dialogues et qu’ils sont, la plupart du temps, retranscrit à la forme passive. Le résultat c’est des blocs immenses sur les pages et une impression de détachement qui m’a été un peu étrange. On parle de drames familiaux, de révélations et de secrets cachés, mais je n’ai finalement pas assez accroché aux personnages pour être touchée par tout ça. Du coup, j’ai trouvé que c’était longuet et les révélations au cours du récit comme à la fin de celui-ci m’ont tout juste tiré des « ah. ». En plus de ça, si je comprends l’importance de la crue de la Seine dans le récit et si j’ai apprécié la poésie qu’elle introduisait dans le récit, j’ai trouvé que c’était encore un élément qui ralentissait l’intrigue.

Bref, j’ai eu du mal et, je l’avoue, je me suis parfois un peu ennuyée. J’avais hâte de finir le roman pour passer à autre chose… Ce qui n’empêche pas que je reconnais que c’est bien écrit, dans un style très poétique justement, avec beaucoup de justesse. Je trouve aussi que l’histoire en elle-même est sympa : un récit de vies qui s’entrecroisent, ancré dans la réalité … Malheureusement et malgré ça, je ressors un peu mitigée de ma lecture … C’est comme ça ! 😉 Si vous avez d’autres titres de Tatiana de Rosnay à me recommander, par contre … je suis preneuse !

Marie ❤


5 réflexions sur “Chronique : Sentinelle de la pluie, de Tatiana de Rosnay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s