Chronique : Rouille, de Floriane Soulas.

  • Titre : Rouille
  • Autrice : Floriane Soulas
  • Editeur : Pocket
  • Prix : 8,40€
  • 428 pages.
  • Résumé : « 1897, Paris. Violante est amnésique. Elle ne sait plus qui elle est ni d’où elle vient. Ses uniques indices sont son pendentif, fait d’une étrange gemme, et son prénom. Placée dans une maison close, Les Jardins Mécaniques, elle devient Duchesse, la plus courue des prostituées, dont s’entiche le comte de Vaulnay, énigmatique promoteur ayant fait fortune sur la lune. Lors d’une escapade pour percer le secret de son identité, elle retrouve sa seule amie morte, atrocement mutilée. Elle s’aperçoit vite qu’elle est la dernière d’une série de prostituées ou d’enfants des rues dont les cadavres n’intéressent personne. La police ne semble pas même se préoccuper de cette nouvelle drogue, la rouille, qui fait rage dans les bas-fonds de la capitale. Il ne reste à Violante qu’à mener sa propre enquête… »

rouille

  • Mon avis : un roman avec une plume et un univers addictifs ! 

J’avais entendu beaucoup de bons avis sur ce roman et je dois aussi avouer que j’ai craqué sur la couverture, une vraie merveille. Bref, j’étais curieuse de lire le roman et de me faire mon propre avis.

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais ça n’a pas duré longtemps. Au bout de cent pages, j’ai succombé à l’ambiance et aux mystères. On est plongés dans un Paris steampunk absolument fascinant et vraiment très bien pensé. L’intrigue autour du passé de Violante se lie parfaitement avec l’autre intrigue du roman, cette enquête glaçante qui a su me happer. J’ai trouvé que tout était hyper bien construit, bien amené, bien lié … bref, un sans faute. J’avais deviné une des révélations mais ça ne m’a pas empêché de dévorer la suite et fin pour avoir toutes les réponses à mes questions.

Je me suis aussi beaucoup attachée aux personnages, j’ai adoré voir leur évolution, leurs relations qui se nouent, se dénouent, se concrétisent ou non … et, bien sûr, j’ai adoré le style d’écriture de l’autrice. Elle joue pour beaucoup dans le plaisir que j’ai pris durant ma lecture. Elle aide aussi à constituer une vraie ambiance pour le roman. J’avais vraiment l’impression d’arpenter les rues de Paris, d’affronter des animécas dans les couloirs sombres, de plonger dans les catacombes et les égouts … Ah oui, c’est pas toujours joyeux, mais le roman m’a transportée et ça, c’est vraiment génial. J’en profite pour souligner, au cas où ça pourrait freiner d’éventuels lecteurs  : il y a des passages un peu gores. Pour ma part je ne suis pas trop fan du gore mais, encore une fois, là c’était bien fait. ça n’est jamais gratuit ou too much, ça sert juste à rendre l’histoire plus prenante encore…

Bref, une très bonne lecture que j’ai beaucoup aimé ! Je ne regrette pas d’avoir enfin découvert la plume et l’univers de Floriane Soulas ! 😉

Marie ❤


10 réflexions sur “Chronique : Rouille, de Floriane Soulas.

  1. C’est un roman qui est dans ma WL depuis sa sorti et je ne savais pas qu’il était disponible en poche! Il vient maintenant de passer dans le haut de cette WL interminable ha ha 😉
    C’est vrai que la couverture est vraiment magnifique 😍

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s