Chronique : Le Sel de nos larmes, de Ruta Sepetys.

  • Titre : Le Sel de nos larmes
  • Autrice : Ruta Sepetys
  • Editeur : Gallimard
  • Prix : 8,65€
  • 496 pages.
  • Résumé : « Hiver 1945. Quatre adolescents, chacun né dans un pays différent, chacun hanté par sa propre guerre. Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied, le destin les a réunis pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes… et embarquer sur le « Wilhem Gustloff », un navire promesse de liberté. »

J00842_LeSelDeNosLarmes_PF115.indd

  • Mon avis : une lecture choc.

J’avais énormément entendu parler de cette autrice et de ses romans qui brisaient le coeur. Comme la Seconde Guerre Mondiale est une période qui me fascine autant qu’elle me brise le coeur, j’ai toujours aimé lire des romans sur ce sujet et j’étais donc attirée par les romans de Ruta Sepetys. J’ai commencé par le Sel de nos larmes, mais je crois qu’on peut lire Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre avant : il y a un lien familial entre les protagonistes mais ça ne m’a gênée dans ma lecture d’avoir commencé par celui-ci. Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre est le prochain sur ma liste …

Dès le premier chapitre, on est dedans. Il n’y a pas de temps morts, pas de creux et c’est tellement bien fait qu’on a l’impression d’être avec les personnages, de ressentir leurs angoisses, leurs peurs. J’ai été happée par le roman et ça m’a, du coup, encore plus touchée de le lire. L’alternance de points de vues et les mystères qui planent autour de chaque personnages aide à rendre l’histoire très addictive, même si le simple contexte suffirait. Je connaissais, très rapidement, l’histoire du navire vers lequel nos héros se dirigent alors je savais que ça n’allait pas forcément très bien finir. Mais malgré ça, j’ai frissonné jusqu’à la fin, j’ai croisé les doigts et j’ai dévoré les derniers chapitres. J’étais donc vraiment à fond.

Je me suis attachée aux personnages, j’ai pleuré à la fin parce que c’était vraiment trop pour moi. J’ai trouvé que c’était une histoire à la fois horrible et magnifique, pleine de tristesse et d’espoir. Cette lecture m’a vraiment retournée et j’ai adoré ça. J’ai aussi aimé qu’on ai un point de vue différent sur cette guerre. Pour une fois, ce n’est pas les méchants contre les gentils. C’est beaucoup moins naïf et tout aussi déchirant de lire l’histoire d’allemands qui souffrent aussi, de civils qui meurent, de familles qui sont séparées. Alors oui, COMME CA, je ne donne pas forcément envie, j’imagine. Mais je ne peux que vous conseiller ce roman qui est écrit dans un style magistral et qui poétique, infiniment touchant et très très émouvant.

Marie ❤


11 réflexions sur “Chronique : Le Sel de nos larmes, de Ruta Sepetys.

  1. Saute sur Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, je lavais vu quand j’étais ado et ça a été une claque. Je ne suis pas forcément intéressée par cette période historique mais j’avais tellement aimé le style de l’auteure et la manière avec laquelle elle raconte la détresse mais aussi l’espoir de ses personnages que j’ai bien envie de lire un jour Le Sel de nos larmes.

    Aimé par 1 personne

  2. Ce roman est si touchant ! J’ai surtout aimé l’alternance des points de vue et la façon dont s’entremêlent les destins des personnages.
    Aussi, j’aime beaucoup cette autrice car elle dévoile des pans méconnus de l’Histoire, en particulier dans ce roman-ci…

    Aimé par 1 personne

  3. La couverture est superbe et j’adore comment tu l’as mise en scène, je n’ai pas ce talent. Je n’ai jamais rien lu sur la seconde guerre mais j’essaye pour un défi sur mon blog de tester de nouveaux thèmes, je pense que ce livre serait un très bonne lecture pour cette période historique. Merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s