Chronique : PS, tu me manques, de Jen Petro-Roy.

  • Titre : PS, tu me manques
  • Autrice : Jen Petro-Roy
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 17,90€
  • 288 pages.
  • Résumé : « Cilla, la soeur aînée d’Evie, n’est plus là. Enceinte à seize ans, elle a été envoyée en pension à des centaines de kilomètres… Alors, Evie lui écrit chaque jour ou presque : elle lui raconte son quotidien d’adolescente, le collège, la comédie musicale à laquelle elle participe, l’arrivée à l’école d’une nouvelle, June, qui fait battre son coeur un peu trop fort… Pour toute réponse, Evie ne reçoit que deux lettres, glaciales, comme si Cilla voulait couper les ponts. Convaincue que sa soeur est en danger, Evie part à sa recherche… »

ps tu me manques

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : une jolie lecture, un peu lente au début mais pleine d’émotions par la suite !

Je ne savais pas trop dans quoi je me lançais car je n’avais vu aucun avis sur ce roman avant de l’attaquer ! Je l’ai dévoré très rapidement et je suis très contente de ma découverte !

On suit la vie d’Evie à travers les lettres qu’elle envoie à sa soeur, Cilla, qui a quitté la maison après être tombée enceinte bien trop tôt au goût de ses parents. Entre le récit de la vie quotidienne d’Evie et le mystère qui plane autour de la situation de Cilla, je suis vite tombée amoureuse de ce récit. Le début est un peu lent, le temps que tout se mette en place, qu’on se familiarise avec le contexte et les personnages, mais très vite, j’ai trouvé ça hyper prenant. 

On aborde plein de sujets importants : le poids de la famille, l’amour, l’amitié, la découverte de soi, le regard des autres… Et encore deux autres sujets très importants dont je ne vous dirais rien pour éviter les spoils ! 😉 Mais sachez que certains passages m’ont presque tiré quelques larmes. C’est très bien écrit, à la fois drôle et touchant et le format épistolaire ajoute un plus au récit à mes yeux. Une part de mystère qui donne envie d’en savoir plus. Pour être tout à fait honnête, j’avais quelques soupçons quant à la GRANDE révélation et d’autres choses sont un peu évidentes au fil du récit, mais ça ne m’a empêchée d’être à fond. J’ai trouvé ça doux, important et émouvant. 

En bref, une jolie lecture, pleine de bons sentiments, un peu cliché, un peu facile peut-être mais très émouvante !

Marie ❤


5 réflexions sur “Chronique : PS, tu me manques, de Jen Petro-Roy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s