Chronique : Gardiens des Cités Perdues, tome 6- Nocturna, de Shannon Messenger.

  • Titre : Gardiens des Cités Perdues, tome 6- Nocturna
  • Autrice : Shannon Messenger
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 8,60€
  • 784 pages.
  • Résumé :  » Nocturna… Dans l’esprit de Sophie, ce mot brille comme un astre. Car c’est sans doute là que se trouve sa famille humaine, enlevée par les Invisibles ; là aussi que l’attendent les réponses à toutes ses questions. Or, Sophie va devoir pactiser avec plusieurs de ses ennemis pour s’y rendre. Rongée par le doute et par la peur, elle ignore encore que Nocturna dissimule un secret ancestral qui pourrait bien changer la face du monde. »

Gardiens des Cités Perdues, tome 6- Nocturna, de Shannon Messenger.jpg

  • Mon avis : un coup de coeur !

Bon, j’étais sûre d’aimer ce roman. Les 5 premiers étaient de très belles lecture et il n’y avait pas de raison que le 6ème me laisse de marbre, pourtant, je suis un peu surprise de l’effet qu’il m’a fait … Je m’explique.

Je trouve que cette saga est HYPER paradoxale. D’un côté, il se passe tellement de chose que c’est parfois dur de s’y retrouver, que ça me donne parfois une sensation de « trop ». D’un autre côté, je trouve que plus on avance, plus il y a du blabla, de longs discours pour expliquer que ci, que ça et surtout, qu’en fait ils ne savent pas grand chose. Donc, déjà cette alternance entre « trop d’action » et « trop de blablas » est hyper paradoxale. Je dois avouer aussi que le fait ne pas avoir beaucoup de réponses mais toujours plus de questions me lasse un peu et me frustre. 

MAIS. A côté de ça … bah c’est super addictif en fait. Et c’est encore plus fort de la part de l’autrice parce qu’elle ne cesse de rajouter des trucs et, au lieu de nous perdre, elle nous happe un peu plus à chaque tome. Je trouve aussi que l’univers et l’intrigue qu’elle a crée sont HYPER impressionnants. Ils sont originaux déjà, et surtout, très complexe, dans le sens où elle met en place des choses, pour les reprendre 6 tomes après, elle fait des intrigues qui prennent 9 tomes et ne perd pas son lecteur en cours de route. Ça doit être extrêmement dur de mettre en place une intrigue sur un si long terme sans que ça soit incompréhensible et, à mes yeux, Shannon Messenger est un génie. Voilà. 

Donc, pourquoi, malgré ce que j’ai dit plus haut, j’adore la saga ? Parce que c’est une prouesse technique. Que c’est addictif et immersif au possible. Pour l’humour et le style d’écriture. Pour les personnages bien sûr, des petites merveilles auxquelles on est obligés de s’attacher (je parle surtout de Keefe, j’avoue, parce qu’au delà même du fait que c’est le typer de personnages masculins que j’adore toujours, je trouve qu’il a un développement et une évolution incroyables) et pour les relations qu’ils nouent (ARRRRGGH CE TRIANGLE VA ME RENDRE FOLLE). Pour les rebondissements et les fins qui te laissent toujours sur les fesses…

Bref, en résumé, j’aime beaucoup la saga et j’ai adoré ce tome. Il me hante depuis quatre jours que je l’ai fini et je crois bien que c’est la première fois qu’un livre de la saga me fait cet effet. Pourquoi ce tome en particulier, je ne saurais pas dire, parce qu’il est tout à fait à l’image du reste de la saga … mais je l’ai adoré et j’ai tellement hâte que le tome 7 sorte en pooooooche … si ce n’est pas avant la fin de l’année, je vais sans doute craquer et prendre le grand format …

Marie ❤


10 réflexions sur “Chronique : Gardiens des Cités Perdues, tome 6- Nocturna, de Shannon Messenger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s