Chronique : Le Monde de Llena, de Fabien Clavel.

  • Titre : Le Monde de Llena
  • Auteur : Fabien Clavel
  • Editeur : Rageot
  • Prix : 14,90€
  • 314 pages.
  • Résumé : « Dans notre monde, un auteur entreprend l’écriture d’un roman de fantasy en s’inspirant de sa fille, Léna. Dans ce roman, Le monde de Lléna, Fidnuit, un orphelin, est approché par des Dormants, des moines qui maîtrisent la magie du Dérêve. Ils lui ordonnent de rallier le Refuge de Lléna, leur déesse. Poursuivi par des créatures de cauchemar, Fidnuit s’enfonce dans une étrange forêt aux arbres inclinés… Au même moment, la jeune Fadlune, perturbée par des rêves prémonitoires, apprend de l’uraus Timagro qu’elle aussi doit se rendre au Refuge de Lléna. Bientôt, le déroulement du roman semble interférer avec la réalité et Léna est victime d’une étrange maladie qui la plonge dans un sommeil sans fin… »

le monde de llena

Merci aux éditions Rageot pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman atypique, original et étonnant ! 

Je l’avoue, j’ai eu du mal au début. J’ai eu du mal à rentrer dedans car l’univers est vraiment original, à tel point que c’était un peu complexe au début, avec des noms particuliers, des indications de géographie ou d’organisation politique ou religieuse par exemple, que je ne comprenais pas vraiment … j’ai accepté de me laisser porter et, au bout d’une centaine de pages, ça y est, j’étais dedans. Je me suis prise au jeu de l’histoire, de la narration originale, de l’intrigue assez prenante.

Tout est bien mené, bien construit et ça a été un plaisir de faire cette découverte. J’ai été surprise néanmoins, parce que je ne m’attendais pas tout à fait ça. En fait, je n’arrive pas bien à savoir si j’ai trouvé ce roman trop jeunesse ou trop complexe. Je sais, c’est un peu étrange dit comme ça. Certains éléments faisaient jeunesse : l’intrigue est finalement résolue assez vite, elle a un schéma assez classique, tout comme les histoires d’amour qui se mettent en place et tout manque un peu d’approfondissement. Pour autant, l’univers est travaillé, bien construit, même assez complexe sur certains points, ce qui vient totalement contrebalancé l’aspect jeunesse (en tout c’est, c’est mon ressenti). Cette lecture m’a donc déstabilisée. Il n’en reste pas moins que c’est une lecture addictive qui est vraiment, vraiment originale aussi bien dans la forme que dans le fond. 

Et puis, on en parle de la beauté de cette couverture ? 😉 Pour info, Le Monde de Llena devait sortir le 25 mars. Vu les circonstances, sa date de parution est repoussée : je vous conseille de garder un oeil sur les réseaux sociaux de Rageot pour en savoir plus !

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : Le Monde de Llena, de Fabien Clavel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s