Chronique : Starfell, tome 1- Violette Dupin et le jour perdu, de Dominique Valente.

  • Titre : Starfell, tome 1-Violette Dupin et le jour perdu
  • Autrice : Dominique Valente
  • Editeur : Casterman
  • Prix : 14,95€
  • 288 pages.
  • Résumé : « Vous avez égaré des clés, une chaussette ou même un dentier ? Adressez-vous à Violette, la plus jeune sorcière de la famille Dupin, qui retrouve tout ce qui a été perdu. Un don qui n’a rien d’excitant, contrairement à celui de sa mère qui parle aux morts. Ou à celui de sa sœur, Genièvre, qui peut faire exploser ce qu’elle veut. Jusqu’au jour où Moreg Vaine, la magicienne redoutable et redoutée du royaume, se présente. Non, ce n’est pas Mme Dupin qu’elle veut voir, ni Genièvre, c’est Violette. Mardi dernier a disparu de la mémoire du monde. Tous les faits et gestes de chacun ont été effacés. Une seule personne a le pouvoir de retrouver ce jour perdu et de sauver la magie : Violette Dupin. C’est le début d’une fantastique aventure où l’on croisera des trolls, des elfes et même un dragon… »

violette dupin

Merci aux éditions Casterman pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman jeunesse addictif et original !

Bon, la couverture prévient tout de suite qu’on a a faire à du jeunesse, hein, mais je la trouve hyper jolie. J’ai reçu une épreuve non corrigée avec une couverture blanche et le côté superficiel en moi le regrette car je n’ai pas pu faire de jolie photo avec cette jolie couverture. Voilà, c’était le moment superficiel. Passons au roman.

Je l’ai trouvé vraiment chou. L’histoire est travaillée, elle se lit hyper rapidement et j’ai été happée dès le début. On suit Violette qui, contrairement à sa mère et ses sœurs, n’a pas un pouvoir très impressionnant. Pourtant, c’est à elle que s’adresse Moreg Vaine pour sauver la situation ! Au fil de sa quête, Violette va rencontrer plein de gens, apprendre plein de choses et surtout grandir. L’occasion pour elle de réaliser qu’un grand pouvoir ne fait pas toujours un grand héro et, inversement, qu’on a pas besoin d’être très puissant pour sauver le monde !

J’ai trouvé les messages vraiment chouettes puisque ça parle aussi, en un sens, d’acceptation de soi et de trouver son courage. C’est assez mouvementé, même si tout va finalement très vite. Le côté jeunesse fait que ce n’est pas forcément très approfondi mais c’est rythmé, efficace et addictif. Et, surtout, j’ai trouvé que c’était intelligemment mené. On devine certaines choses, mais ce n’est pas trop évident, on nous laisse des indices qui prennent sens au fil du temps … non, vraiment, c’est un joli roman qui s’adresse peut-être à des enfants mais qui plaira aussi aux plus grands ! En tout cas il m’a beaucoup plu ! Avec ce petit côté Harry Potter et cette fin qui laisse la porte ouverte à d’autres aventures, je serais curieuse et heureuse de lire une éventuelle suite ! 😉

Marie ❤


9 réflexions sur “Chronique : Starfell, tome 1- Violette Dupin et le jour perdu, de Dominique Valente.

  1. J’adore les petits livres jeunesse comme ça absolument choupinours et qui font prendre conscience aux enfants comme aux grands que la magie réside d’ores et déjà en eux et qu’ils n’ont guère besoin de plus au fond. Je l’ajoute de ce pas à ma WishList !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s