Chronique : C’est pas ma faute, de Samantha Bailly & Anne-Fleur Multon.

  • Titre : C’est pas ma faute
  • Autrices : Samantha Bailly & Anne-Fleur Multon
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 18,90€
  • 384 pages.
  • Résumé : « Prudence est la plus grande fan de Lolita, la célèbre youtubeuse. Or un jour, Lolita disparaît des réseaux sociaux. Quel secret dissimule son image si parfaite ? Entre disparition et enquête, caméras et écrans, mensonges et vérité, Prudence et Lolita dansent un ballet qui pourrait se révéler mortel… »

c'est pas ma faute

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : une pépite !

J’ai d’abord craqué sur la couverture, puis j’ai craqué sur le résumé qui m’annonçait quelque chose de fort et d’un peu différent de ce que je lis habituellement. Je l’avoue, quand j’ai commencé ma lecture, j’ai eu peur de m’être lancée dans un truc un peu trop « dur » pour moi, étant donné que je suis une vraie chochotte.

En fait, ça a été. Et par là, je veux dire que j’ai été happée, que j’ai dévoré le roman et que j’ai adoré. Alors, oui. Les thèmes sont importants, les sujets difficiles. On parle de tellement de chose et c’est honnêtement très bien fait à mes yeux. C’est « facile », fluide, ce n’est pas forcé en mode « ah zut, on a pas parlé d’homosexualité, faut qu’on le case quelque part pour pouvoir cocher les cases du bingo de la diversité…. ». Non, là tout a du sens. Je ne vais pas vous citer tous les sujets qui sont abordés ici mais si vous avez un peu entendu parler de ce livre, vous savez qu’il accorde une grande part à l’envers des réseaux sociaux, à cette réalité souvent moins glamour derrière les stories et les posts des grands influenceurs. J’ai trouvé cette partie hyper bien abordée et je m’y suis pas mal retrouvée. Attention, je suis loin d’avoir le niveau de Lolita et je n’ai jamais eu le genre de soucis qu’elle rencontre (ENCORE HEUREUX T-T) mais, sur une autre échelle, je peux m’identifier. Les réseaux sociaux c’est à la fois merveilleux et horrible et ce roman le montre bien. Il rappelle que, derrière chaque écran, il y a un être humain et qu’il faut y faire attention.

Bref, je suis partie pour vous faire un roman sur le roman et ce n’est pas le but de la chronique. Le but c’est de vous dire que j’ai adoré. L’histoire (hyper prenante), le style d’écriture des autrices (très travaillé, plein de sens, de poésie parfois), les personnages (super attachants)… tout était génial dans cette lecture que je vous conseille à fond.

Marie ❤


7 réflexions sur “Chronique : C’est pas ma faute, de Samantha Bailly & Anne-Fleur Multon.

  1. J’ai découvert la plume de Samantha Bailly avec Les Stagiaires (il faudrait que je termine la saga d’ailleurs) et j’avais bien aimé son style d’écriture. Donc je prends note de ce titre. 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet avis. J’avoue qu’en lisant le résumé, ce n’est pas forcément vers ce livre que j’irais, je trouve que cela fait un peu « facile » comme histoire, mais d’après ce que tu dis, il y a pleins d’autres thèmes et ce roman peut être intéressant. Je vais donc le noter pour après le confinement 😀 Et j’espère l’apprécier autant que toi 😉 Merci pour cette découverte 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir ! Je t’assure que ce n’est pas forcément mon style non plus mais j’ai été intriguée par le côté « behind the scene des influenceurs » et par l’écriture à quatre main (c’est quelque chose qui me fascine haha) et je ne regrette pas de lui avoir laissé une chance ! J’espère que ça sera pareil pour toi 😉

      J'aime

Répondre à muffinsandbooks Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s