Chronique : Magikids, de Neil Patrick Harris.

  • Titre : Magikids
  • Auteur : Neil Patrick Harris
  • Editeur : Bayard Jeunesse
  • Prix : 14,90€
  • 288 pages.
  • Résumé : « Depuis la mort de ses parents, Carter vit avec son oncle, qui l’oblige à arnaquer les gens grâce à des tours de magie. Car le jeune garçon est doué, très doué même. Avec lui, les pièces disparaissent et réapparaissent en un éclair, les cartes surgissent de nulle part… Dégoûté après une escroquerie de trop, Carter s’enfuit, et se réfugie dans une fête foraine. Malheureusement, là aussi, on trompe et on vole les gens. Mais une rencontre inattendue lui redonne bientôt espoir : comme lui, cinq magiciens en herbe souhaitent mettre fin aux mauvais tours des illusionnistes sans scrupules. Avec beaucoup de courage et un brin de malice, la petite bande d’amis décide de contre-attaquer. Et comme pendant un bon tour de magie, les choses peuvent changer d’une seconde à l’autre ! »

magikids

  • Mon avis : un roman addictif !

Je l’avoue, j’ai totalement fangirlé quand j’ai vu le nom de Neil Patrick Harris sur la couverture et c’est essentiellement ce qui m’a fait craquer. J’aime tellement cet acteur, ses valeurs et ce qu’il représente … j’avais envie de voir ce que donnait son talent dans un nouveau domaine : l’écriture. En plus de ça, la couverture est sublime et l’histoire avait l’air vraiment pas mal ! J’ai donc tenté la lecture et ce fut une belle découverte !

On suit Carter, un jeune garçon qui n’a pas eu une vie facile. Lassé d’être exploité pour ses dons en magie par un oncle peu scrupuleux, Carter s’enfuit. Il va faire la rencontre d’un groupe d’ami tous plus étonnant les uns que les autres et, avec eux, se lancer dans une aventure assez énorme pour faire le bien et défendre les innocents ! 

Okay, dis comme ça, ça fait cliché et ça vend pas du rêve. En réalité, c’est une histoire prenante, un peu rapide sur certains points, mais toujours très addictive et vraiment chou. Les personnages sont attachants, l’histoire est bien construite et il y a de l’humour (j’en attendais pas moins de la part de l’acteur jouant Barney Stinson). En plus de ça, les messages qui sont passés sont vraiment chouettes et on peut apprendre des tours de magie impressionnants (pas moi hein, j’ai pas la patience pour ça, mais si vous êtes motivés, ça peut avoir de la gueule). 

Il s’agit donc d’une lecture jeunesse, un peu rapide et prévisible pour certains points mais malgré tout addictive et sympathique ! Je lirais la suite avec plaisir, pour retrouver le style et les personnages que j’ai beaucoup aimé. 😉

Marie ❤


2 réflexions sur “Chronique : Magikids, de Neil Patrick Harris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s