Chronique : Eve of man, de Giovanna & Tom Fletcher.

  • Titre : Eve of Man
  • Auteurs : Giovanna & Tom Fletcher
  • Editeur : Milan / Page Turners
  • Prix : 17,90€
  • 448 pages. fév
  • Résumé : « Imaginez qu’aucune femme ne soit née sur Terre depuis cinquante ans. Imaginez qu’enfin, une fille, une unique fille, naisse. L’avenir de l’humanité repose sur elle. Comment va-t-elle réussir à se rendre maîtresse de son destin ? »

eve of man

Merci à Page Turners pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman prometteur qui m’a laissée mitigée … 

J’avais pas mal entendu parler de ce roman et j’avais hâte de l’attaquer. Le résumé était à la fois intriguant, creepy et prometteur … Autant vous dire que je ne l’ai pas laissé traîner longtemps dans ma PAL.

Le concept est aussi creepy qu’original et intéressant : sans qu’on sache pourquoi, les femmes ne mettent plus au monde de filles. Il n’y a que des garçons qui naissent et, pour des raisons évidentes, tout le monde s’inquiète de l’avenir de l’humanité. Au bout de 50 longues années, ENFIN, une fille naît. On l’appelle Ève, on la met à l’abri et on l’élève en lui inculquant de bonnes valeurs car c’est sur elle que tombe la responsabilité de renouveler l’espèce humaine. De la sauver. Rien que ça.

Je l’avoue, il y a des moments un peu creepy dans l’histoire. Quand on pense au fait que les femmes sont devenus des choses hyper rares et donc des quasi proies, quand on pense qu’une fille est elevée depuis 17 ans dans le seul but de lui faire faire des gosses à gogo pour qu’on puisse espérer repeupler la planète …  Définition même de creepy. En plus, j’avoue que l’histoire d’amour est un peu rapide, un peu facile et pas super intéressante. Il y a des choses qui m’ont dérangée et, dans l’ensemble, c’est loin d’être le roman de l’année. Malgré l’action, ça reste assez plat et je n’ai pas été autant happée que je le pensais.

En revanche, j’ai trouvé que c’était original, notamment pour ce qui est technologie et construction de l’univers. Mine de rien, ça posait des questions intéressantes. Si je n’ai pas accroché plus que ça aux personnages, leurs dilemmes sont compréhensibles et certains passages m’ont bien intéressées. En bref, vous l’avez compris, je ne ressors pas avec des paillettes dans les yeux, mais ça reste une lecture sympathique ! Ce roman sort aujourd’hui, le 19 février, en librairie et je vous conseille de vous faire votre propre avis !

Marie ❤

 


2 réflexions sur “Chronique : Eve of man, de Giovanna & Tom Fletcher.

  1. Original, mais clairement, le genre de roman auquel je n’accroche pas à cause de l’intrigue. Donc je vais passer mon tour. J’ai toujours un peu de mal quand les femmes sont « exploitées » dans ce sens. Surtout que biologiquement parlant, on peut se reproduire seules (et ne donner que des filles), via assistance médicale, donc j’espère que l’auteur a trouvé une bonne entourloupe pour palier à cela ! XD

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s