Chronique : Killing November, d’Adriana Mather.

  • Titre : Killing November
  • Autrice : Adriana Mather
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 17,90€
  • 448 pages.
  • Résumé : « Absconditi est une académie secrète et ultra-élitiste réservée aux enfants des Clans, un ordre tentaculaire qui manipule dans l’ombre les destinées du monde. Cours d’empoisonnement, lancer de couteaux, vols en tout genre… les élèves sont formés aux métiers d’assassin, d’espion, d’escroc. C’est un endroit cruel où les amis sont rares et dangereux : chaque année, des pensionnaires y meurent dans d’étranges circonstances. November Adley ignore pour quelle obscure raison son père l’a placée là, tant elle semble inadaptée à cet environnement. Elle devra pourtant s’y faire, et vite. Pour survivre, il lui faudra fouiller dans son passé et trouver sa place sur l’échiquier des Clans… »

Killing November, d'Adriana Mather.jpg

Merci à Pocket Jeunesse pour cette lecture !

  • Mon avis : un vrai coup de coeur ! 

J’avais un peu vu passer ce roman et j’étais curieuse de le découvrir : le résumé me vendait du rêve et, en effet, j’ai adoré !

On suit November, qui débarque dans un internet ultra secret, reculé et trèèèès mystérieux. Elle ne sait pas pourquoi son père a insisté pour qu’elle y entre en cours d’année, elle ne sait pas vraiment ce qu’elle vient y faire et pourquoi tout le monde semble avoir envie de la tuer … Ouais, carrément. Heureusement que November a plus d’un tour dans sa manche. Au fil des pages, elle va en apprendre plus sur elle et sur sa famille, sur ses origines et sur ce qui l’attend …

Première chose à dire : WOW. C’était vraiment prenant. Au niveau de l’intrigue, certains éléments sont un peu prévisibles mais, en toute honnêteté, ça ne m’a pas gênée du tout. J’ai été happée dès les premières pages et je trouve que tout est bien construit, bien mené et vraiment intelligent : on a suffisamment d’informations pour ne pas être trop perdu, mais on en a pas assez non plus, ce qui nous rend accro. J’ai eu du  mal à m’arrêter de lire, je voulais toujours lire « un dernier chapitre » (on a tous dit ça et on sait tous que ça veut dire qu’on va encore lire pendant 2 heures). Le rythme est haletant, et c’est super agréable à lire. En plus de ça, on a une ambiance bien particulière, un peu sombre dans ce pensionnat très spécial et avec des personnages un peu creepy mais surtout très badass. J’ai adoré le principe et j’ai hâte d’en savoir plus dans les prochains tomes !

En résumé, il s’agit d’une super lecture : j’ai adoré les personnages et leurs mystères, j’ai adoré l’intrigue ultra prenante et très bien menée, j’ai adoré l’ambiance et le côté « école qui forme les enfants surdouées issus de sociétés secrète »… Bref j’ai adoré et je le recommande à 200000% !

Marie 🙂


12 réflexions sur “Chronique : Killing November, d’Adriana Mather.

  1. Ça fait beaucoup penser à Deadly Class. J’avais tenté la série mais au final cette ambiance où tu ne peux faire confiance à personne était trop anxiogène… Du coup, je pense que je vais passer malgré ton avis très positif 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s