Chronique : Number 10, de C.J Daugherty.

  • Titre : Number 10
  • Autrice : C.J Daugherty
  • Editeur : Collection R
  • Prix : 17,90€
  • 376 pages.
  • Résumé : « La vie de Gray a basculé le jour où sa mère a été nommée Première Ministre du Royaume-Uni. Célébrité malgré elle, elle est traquée par les paparazzis et ses moindres écarts de conduite se retrouvent en une des journaux.
    Les ennemis politiques de sa mère se font une joie d’exploiter les frasques de Gray, mais des menaces plus sinistres encore pèsent sur elle et sa famille, au point qu’elle doit être escortée par des gardes du corps. Privée de sorties et de liberté, Gray va explorer les souterrains qui truffent le sous-sol du 10, Downing Street, jusqu’au jour où elle va surprendre une conversation qu’elle n’aurait jamais dû entendre… « 

number 10.jpg

Merci à la Collection R pour cet envoi !

  • Mon avis : un roman prenant et haletant ! 

J’avais lu Night School il y a très longtemps et j’avais bien aimé mais pas suffisamment pour lire toute la saga (je n’ai lu que le premier tome). Je m’attendais à totalement autre chose avec cette lecture et c’est avec un peu d’appréhension que j’ai commencé Number 10, craignait de tomber dans le même schéma. Le fait est que j’ai beaucoup plus accroché à Number 10 et ça a été une très bonne lecture !

J’ai adoré la façon dont l’histoire se déroulait. C’était assez lent dans les faits mais, avec les pensées des personnages et l’évolution de la situation pour Gray, ça donnait malgré tout un côté assez haletant à l’intrigue. J’ai été happée dès les premières pages et j’avais très envie de continuer à lire non stop pour connaitre la fin, savoir qui menaçait Gray et sa famille et s’il allait arriver à ses fins. On a pas toutes les réponses qu’on espère à la fin, bien au contraire : on sent que l’autrice a pensé son histoire sur plusieurs tomes et que l’intrigue décolle vraiment. Pour autant, je n’ai trouvé que ce premier tome faisait office d’introduction. Il se passe des choses, on découvre des choses et on creuse les personnages qui sont déjà très attachants. Le personnage de Gray, en particulier, m’a beaucoup plu. Malgré certains moments où elle mériterait des baffes, elle a, dans l’ensemble, un comportement cohérent et très badass. C’est souvent l’archétype du personnage avec lequel j’ai du mal, un peu égoïste et égocentré, mais, ici, j’ai trouvé que c’était un personnage intéressant, avec ses forces et ses faiblesses, loin de l’ado cliché qui fait sa crise. J’ai hâte de la retrouver dans la suite et de voir comment elle va encore évoluer.

Comme je le disais, je n’ai lu que le premier tome de Night School et, pourtant, ça ne m’a pas empêchée d’apprécier ce nouveau roman qui fait pas mal de clin d’oeil à NS. Je pense même que ne pas avoir lu NS peut rendre la lecture de Number 10 encore plus addictive car on ne devinerait pas du tout certaines choses en lien avec la mystérieuse école qui est au centre de la première saga. Bref, que vous ayez lu NS ou non, je ne peux que vous recommander ce livre que j’ai beaucoup aimé ! Action, rebondissements, personnages badass et complots au plus haut de l’état … il y a tout ce qu’il faut !

Marie  ❤

 


6 réflexions sur “Chronique : Number 10, de C.J Daugherty.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s