Chronique : King of Scars, de Leigh Bardugo.

  • Titre : King of Scars
  • Autrice : Leigh Bardugo
  • Editeur : Milan / Page Turners
  • Prix : 17,90€
  • 517 pages.
  • Résumé :  » Le monstre est en moi, et je suis le monstre. SOLDAT. LÉGENDE. SOUVERAIN. Nikolai est roi de Ravka. Surnommé l’Écorché, Nikolai est un héros de guerre. Charismatique et visionnaire, c’est sur lui que reposent les espoirs de son peuple. Pourtant le jeune homme cache un terrible secret. Une malédiction. Une menace pour son pays. Nikolai est un monstre. COMBATTRE OU NOURRIR SES DÉMONS ? Nikolai devra trouver la réponse à cette question, s’il veut sauver son royaume… et son âme. »

King of scars leigh bardugo.jpg

Merci à Page Turners pour cet envoi ! 

  • Mon avis : je suis définitivement fan de Leigh Bardugo.

Si vous me connaissez un peu, vous savez que j’étais DÉJÀ fan de Six of Crows et que j’avais beaucoup aimé Grisha. Mais cette suite confirme que Leigh Bardugo a un talent de fou pour construire ses personnages et pour les rendre attachants. Elle sait aussi très bien nous faire mal et c’est tout simplement génial.

J’avais de grandes attentes en attaquant cette lecture, justement parce que j’aime énormément le Grishaverse et, quelque part, j’avais peur d’être déçue. On m’avait dit que c’était lent et, effectivement, ça reste dans le même genre de rythme que les autres romans de l’autrice : on ne part pas sur quelque chose d’hyper rapide mais, malgré tout, j’ai été accro du début à la fin. Il y a beaucoup d’action, on a des enjeux importants, des répliques pleines d’esprit, des moments bien badass … j’étais ravie. Ravie aussi de retrouver ces personnages que j’aime tant (même si Kaz et les Dregs m’ont beaucoup manqué, sniff). 

Je ne vais pas rentrer dans les détails pour éviter les spoils mais j’ai trouvé que l’intrigue était vraiment bien menée. J’ai aimée la façon dont tout prend forme, progressivement et ce qu’on devine au fil des pages. Je m’étais spoilée la fin en regardant le nombre de page qu’il y avait dans le roman (je sais, je suis un génie) mais ça ne m’a pas empêchée d’être à fond. Toujours dans l’optique NO SPOIL, je ne m’étalerais pas sur le sujet. Je dirais juste qu’on la voit venir, que j’attends de lire la suite et d’en savoir plus pour me prononcer. Je suis à la fois ravie et très déçue en réalité. We’ll see. 

Bref, j’ai adoré retrouver le style, les personnages et l’univers de Bardugo. Vivement la suite !!! Et, dernière info superficielle mais importante malgré tout : cette couverture est l’une des plus belles qui existe AU MONDE. Voilà.

Marie  ❤


6 réflexions sur “Chronique : King of Scars, de Leigh Bardugo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s