Chronique : Donne-moi ton coeur, de Sara Wolf.

  • Titre : Donne-moi ton coeur
  • Autrice : Sara Wolf
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 17,90€
  • 395 pages
  • Résumé :  » Quand sa famille a été décimée par une horde de bandits, Zera a été sauvée in extremis par une sorcière. Mais cette dernière a pris son coeur en otage afin de faire d’elle son esclave. Un jour, la sorcière propose un marché à Zera : si elle obtient le coeur du prince héritier du royaume, elle récupérera le sien. Si elle échoue, elle perdra à jamais la chance de redevenir humaine. Le prince héritier Lucien d’Malvane déteste la vie de cour et ne se prive pas de le montrer. Surtout, il rêve d’un monde plus juste. Alors que ses parents insistent pour qu’il se marie, personne ne trouve grâce à ses yeux… jusqu’à ce que l’insolente Zera se présente à lui. Ainsi commence le jeu du chat et de la souris entre un prince entêté et une jeune fille qui n’a rien à perdre. Le gagnant remportera le coeur de l’autre… littéralement. « 

Donne moi ton coeur sara wolf.jpg

Merci à Pocket Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un univers fascinant !

J’avais un peu d’appréhension avant d’attaquer ce livre car je n’ai pas vraiment accroché au seul autre livre de Sara Wolf que j’ai lu (Je te hais passionnément). Pourtant, malgré cette première expérience un peu mitigée, j’ai quand même voulu tester Donne-moi ton coeur car j’avais envie de voir ce que donnait le style de l’autrice dans un roman fantastique. Et, finalement, ça a été une bonne expérience.

Dans Donne-moi ton coeur, on suit Zera, qui est une Sans-Coeur. C’est à dire qu’elle a été sauvée par une sorcière qui lui a pris son coeur et qui a fait d’elle son esclave. Puisqu’elle n’a pas de coeur, Zera ne peut mourir, ce qui en fait la candidate idéale lorsque les sorciers ont besoin de quelqu’un pour infiltrer la capitale, s’approcher du prince et lui voler son coeur pour avoir un moyen de pression dans la guerre qui s’annonce. Zera débarque donc au milieu d’une cour dont elle ne connait rien, se faisant passer pour une prétendante du prince et va devoir affronter bien des obstacles pour s’emparer du coeur du jeune homme …

Déjà, je trouve le pitch hyper intéressant. Le principe de prendre le coeur des gens m’a fait penser à la série Once Upon a Time (que j’adore) mais le principe n’est pas copier coller, rassurez-vous. On sent vraiment que Sara Wolf s’est appropriée l’idée, qu’elle a travaillé son univers et son intrigue et ça, c’est plutôt cool. J’ai aimé l’ambiance du roman, j’ai aimé le monde dans lequel on évolue et qu’on apprend à connaitre. Pour être honnête, tu sens que ce n’est pas de la GRANDE fantasy, dans le sens où pas mal de choses sont un peu maladroites, ou alors amenée de manière peu subtile. C’est un peu trop parfois (les trois lunes, les phrases toutes faites de la religion…) mais ça ne m’a pas gênée outre-mesure. Je me suis prise au jeu et j’ai dévoré le roman pour savoir si Zera serait oui ou non capable de voler le coeur du prince.

Car oui, l’intrigue est addictive. Il y a de l’action, des révélations (même si on voit venir des choses à des kilomètres), des réparties cinglantes (même si certaines scènes versent un peu dans le cliché, ce qui m’avait déjà dérangé dans Je te hais)... Bref, c’est très bien fait sur ces points là et les quelques défauts que je pointe n’ont pas réussi à me ralentir.

En revanche, je dois avouer que j’ai trouvé que certaines choses allaient trop vite. Les relations m’ont parues un peu forcées tant elles sont rapides, et si le rythme rapide permet de tenir le lecteur en haleine, il rend des éléments moins crédibles. Dernier point un peu meeew pour moi : les personnages sont intéressants, je le reconnais et je trouve leur évolution bien faite. Mais je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Zera en particulier, l’héroïne badass et tourmentée, a tout ce qu’il faut pour me plaire mais je n’ai rien ressenti. Comme Isis dans Je te hais, j’ai trouvé qu’elle était … trop. Trop badass, trop sassy, trop forte pour sortir des réparties… c’est dur à expliquer mais j’ai cette impression de trop avec les personnages de Sara Wolf et ça me freine. 

En résumé, ce n’est pas un coup de coeur, ce n’est pas le roman de l’année pour moi, mais ça reste une jolie lecture. J’ai passé un bon moment et je ne regrette pas de lui avoir laissé une chance. Je lirais aussi la suite car la fin te laisse dans un suspense de fou et je suis curieuse hihi.

Marie  ❤


10 réflexions sur “Chronique : Donne-moi ton coeur, de Sara Wolf.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s