Chronique : Pumpink Heads, de Rainbow Rowell & Faith Erin Hicks.

  • Titre : Pumpink Heads
  • Autrice & dessinatrice : Rainbow Rowell & Faith Erin Hicks
  • Editeur : Macmillan (VO)
  • Prix : 11,84€
  • 224 pages
  • Résumé :  » Deja and Josiah are seasonal best friends. Every autumn, all through high school, they’ve worked together at the best pumpkin patch in the whole wide world. (Not many people know that the best pumpkin patch in the whole wide world is in Omaha, Nebraska, but it definitely is.) They say good-bye every Halloween, and they’re reunited every September 1. But this Halloween is different―Josiah and Deja are finally seniors, and this is their last season at the pumpkin patch. Their last shift together. Their last good-bye. Josiah’s ready to spend the whole night feeling melancholy about it. Deja isn’t ready to let him. She’s got a plan: What if―instead of moping and the usual slinging lima beans down at the Succotash Hut―they went out with a bang? They could see all the sights! Taste all the snacks! And Josiah could finally talk to that cute girl he’s been mooning over for three years . . . What if their last shift was an adventure? » 

pumpink heads.jpg

  • Mon avis : drôle, beau, adorable et parfait pour l’automne ! 

Je ne connaissais pas du tout ce roman graphique avant de tomber dessus par hasard, dans un petit aéroport de Thaïlande. J’ai vu le nom de l’autrice, j’ai regardé les dessins sur la couverture et je n’ai pas hésité plus longtemps : j’ai sauté dessus direct ! Dans le même genre, je n’ai pas attendu deux jours avant de le lire et de lui faire un sort. ça se dévore, c’est assez court mais très addictif et c’est surtout une super jolie histoire !

Dans ce petit roman graphique, on suit Deja (oui, elle s’appelle Deja, ça m’a perturbé aussi) et Josiah. Depuis des années, ces deux amis se retrouvent en automne, dans une sorte de parc d’attraction thématique. Citrouilles, labyrinthe, marshmallow grillés et costumes d’épouvantails, tout y est. C’est l’automne à l’américaine, avec le culte d’Halloween et c’est hyper agréable de plonger dans cette ambiance a travers des dessins magnifiques et des couleurs chaudes. Pour ce qui est de l’histoire, on va se lancer dans une quête (oui oui) effrénée à travers le parc, sur les traces de nos deux amis qui profitent de leurs dernières nuits au parc avant de partir pour l’université. Ils veulent s’imprégner encore un peu de cet endroit qu’ils aiment tant et dans le cas de Josiah, enfin parler à cette fille qu’il admire de loin depuis des années…

C’est vraiment une histoire adorable, comme Rainbow Rowell sait si bien les faire. On a des personnages bien construits, attachants et diversifié, ce qui fait toujours plaisir. On a, comme je le disais, une ambiance vraiment sympa et parfaite pour la saison. Les dessins sont super jolis et si je ne connaissais pas du tout l’illustratrice, ça m’a vraiment donné envie d’en savoir plus et découvrir d’autres de ses dessins ! En bref, j’ai dévoré cette petite BD, ce roman graphique tout doux et très beau ! 

Marie  ❤

 

 

 

 

 


11 réflexions sur “Chronique : Pumpink Heads, de Rainbow Rowell & Faith Erin Hicks.

  1. La couverture et le thème sont chouettes et me tentent bien ! Pour l’instant, je n’ai lu que A un fil et Eleanor & Park de l’autrice et j’ai moyennement adhéré… Mais j’ai Fangirl dans ma PAL et j’espère que je ne serai pas déçue par celui-ci !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s