Chronique : Lady Helen, tome 1- Le Club des Mauvais Jours, d’Alison Goodman.

  • Titre : Lady Helen, tome 1- Le Club des Mauvais Jours
  • Autrice : Alison Goodman
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Prix : 19,50€
  • 576 pages.
  • Résumé :  » Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais d’étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour basculer dans un monde terrifiant? »

lady helen t1.jpg

  • Mon avis : un premier tome introductif mais néanmoins intéressant ! 

J’avais beaucoup entendu parlé de ce roman et, quand je l’ai commencé, j’ai eu une vague de message sur instagram : on me promettait que cette saga était géniale et que j’allais adorer. Le fait est que j’ai passé un bon moment, mais ce n’est pas un coup de coeur pour autant. 

J’ai adoré l’ambiance dans laquelle on baigne tout au long du roman, ça c’est clair. Entre l’époque fascinante, la réalité historique qui apporte un plus au récit et les ajouts fantastiques, type « démons » et combat contre le mal … J’ai trouvé ça super. Franchement, je me suis prise au jeu et j’ai très hâte de voir comment la suite sera développée. J’ai aussi beaucoup apprécié le style d’écriture de l’autrice. Il contribue à cette ambiance que j’ai particulièrement apprécié et il est très travaillé. Il colle avec l’époque mais sans être lourd pour autant. Il y a quelques bonnes réparties, il y a de l’humour et de vrais réflexions qui sont censé viser le XIX siècle mais qui sont toujours valables aujourd’hui …

Sur ce point, j’ai aimé l’évolution du personnage principal mais j’ai surtout et contre toutes attentes, apprécié qu’elle ne soit pas une héroïne MEGA féministe et hyper badass d’entrée. Oui, elle est un peu en décalage avec son monde, mais elle ne verse pas dans le cliché en mode « je me suis toujours sentie à part / cette vie n’est pas pour moi ». Pourquoi j’ai aimé ça ? Déjà parce que c’est crédible : on est au XIX siècle, le rôle des femmes c’est de faire des gosses et tenir la maison. C’est horrible mais c’était comme ça. Et si l’héroïne avait été en mode LIBÉRONS NOUS, ça n’aurait pas collé au contexte historique et ça se serait ressenti sur l’intrigue. Ensuite, je trouve que ça lui laisse une marge d’évolution fascinante et si le premier tome ne nous offre que le début de cela, j’ai hâte de voir ce que nous réserve la suite. Enfin et, finalement, parce que je trouve que ça rend l’intrigue plus croustillante. Helen est déchirée entre ce qu’elle a toujours voulu (une vie tranquille de meuf riche) et les responsabilités qu’elle se découvre (sauver le monde, toussa toussa). Je trouve très intéressant d’avoir une héroïne partagée ainsi, parce que ça la rend crédible, attachante et on peut s’identifier à elle (enfin dans une certaine mesure quoi). Franchement, si on vous annonçait que vous pouviez sauver le monde en renonçant à votre petite vie tranquille, vous diriez oui ? Moi j’hésiterais hein. Mon canapé est plutôt confortable et j’aime bien lire mon petit bouquin le soir … (je passe pour une grosse mauviette) (c’est cool) (bref). 

J’ai donc trouvé ce livre intéressant et nous dévoilant un monde vraiment original. Pour autant, ce n’était pas le genre de roman addictif où tu tournes les pages sans t’arrêter parce que tu DOIS savoir la fin. J’ai trouvé que c’était plutôt lent comme rythme. L’ambiance est travaillée, comme je l’ai déjà dit mais ça se fait au détriment de l’action parfois et si tout est très visuel, j’ai trouvé qu’il y avait parfois trop de longueurs dans les explications. En fait, j’ai trouvé que ce premier tome avait tout d’un tome introductif. Sauf qu’il faisait 600 pages : ça fait déjà de la bonne introduction là. C’est sans doute ce qui m’a le plus freinée dans ce roman. Cette sensation qu’on m’expliquait des choses importantes qui allaient lancer quelque chose de fou … mais rien derrière. Je suis restée sur ma faim et je pense que c’est en grande partie parce que j’avais de trop grandes attentes suite aux messages reçus. Ce n’est pas grave car ça n’a pas empêchée de passer un bon moment avec ce roman !

Cette chronique est beaucoup trop longue et part dans tous les sens, donc je résume. EN GROS, c’était cool. Malgré quelques longueurs et cette sensation d’introduction, c’était vraiment intéressant, très bien écrit, avec un potentiel d’évolution de fouuuu et j’ai hâte de lire la suite. Voilà. Bisous.

Marie  ❤


19 réflexions sur “Chronique : Lady Helen, tome 1- Le Club des Mauvais Jours, d’Alison Goodman.

  1. Oui, ce sont de sacrés pavés… Mais comme tu le dis, en plus d’être original c’est aussi crédible vis-à-vis de l’époque et c’est quelque chose qui parfois enquiquine mais qui donne cette part de réalité tout à fait géniale. J’espère que la suite te plaira.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai ressenti exactement la même chose que toi. J’ai même peiné à lire ce tome, je l’ai mis en pause plusieurs fois… Alors qu’au final je l’adore! J’ai dévoré la suite et le tome 3 vient de rejoindre ma PAL… C’est le « problème » avec booksta&co, l’avis des autres est stimulant mais quand on ne le partage pas c’est frustrant!

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai beaucoup aimé aussi que l’auteur ai créé une héroïne réaliste par rapport à son époque ! C’est vrai que le roman est assez lent et plutôt épais mais moi ça ne m’a pas vraiment dérangé. Pour moi le tome 1 était une superbe lecture et le tome 2 un coup de cœur ! On verra pour le tome 3… 😉

    Aimé par 2 personnes

Répondre à Twogirlsandbooks Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s