Chronique : Les Sales Gosses, de Charlye Ménétrier McGrath.

  • Titre : Les Sales Gosses
  • Autrice : Charlye Ménétrier McGrath
  • Editeur : Fleuve Editions
  • Prix : 17,90€
  • 264 pages.
  • Résumé :  » Jeanne a été placée en maison de retraite par ses enfants. Et le pire, c’est que chacun se renvoie la balle pour déterminer qui a été à l’initiative de cette mascarade. Elle a beau avoir 81 ans, une ribambelle de petits-enfants et des tonnes de carnets noircis au fil du temps, preuves de son (très) long passage sur Terre, elle n’a pas dit son dernier mot. Son plan : simuler la démence et les rendre tous dingues. Sauf que, ce lieu dans lequel elle ne voyait qu’hostilité va lui révéler bien des surprises… En prenant part, d’abord sur la pointe des pieds, puis avec une ardeur qu’on ne lui connaissait pas, aux rendez-vous mensuels d’une clique de pensionnaires plus agités qu’une colonie de vacances, Jeanne va réveiller des pans de sa personnalité qu’elle pensait à jamais enfouis : la curiosité, l’espoir… et surtout : l’audace. Qu’on se le dise : au « jeu des regrets » de l’avant-dernier vendredi du mois, rien n’est jamais perdu. « 

les sales gosses.jpg

Merci aux éditions Fleuve pour cet envoi !

  • Mon avis : une jolie lecture, fraîche et drôle !

J’ai d’abord été attirée par la couverture, colorée et lumineuse, qui me promettait un feel-good sympathique à lire ! En effet, si j’ai été surprise par la direction prise par le récit, j’ai passé un très bon moment.

On s’attache très vite aux personnages, surtout à Jeanne et à ses camarades en maison de repos. Ils sont atypiques, drôles, frais et porteur d’un beau message d’espoir. C’est un peu plus compliqué pour la famille de Jeanne qui a de bons côtés mais aussi des réflexions et remarques qui m’ont fait lever les yeux au ciel. J’espère ne pas être comme ça avec mes propres parents quand ils auront l’âge de Jeanne…

Plus qu’une histoire de personnage âgé qui débarque en maison de repos, on a en réalité une histoire d’amitié, une histoire de vie, de regrets, de rêves oubliés et redécouverts. C’était drôle et décalé mais aussi touchant. On aborde des sujets difficiles et il y a des petites pointes d’émotions. Malgré tout, j’ai trouvé que certaines choses étaient abordées de manière peut-être un peu trop rapide, un peu trop facile … Il n’en reste pas moins que c’est un bon feel-good et que les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. C’est un roman qui se dévore et ça, ça fait du bien ! 

En résumé, une jolie lecture, originale aussi bien dans la forme que dans le fond. J’ai beaucoup aimé et je vous le recommande si vous cherchez une petite lecture sympa, sans prise de tête ! C’est parfait pour l’été (même si ça ne se passe pas en été d’ailleurs) !

Marie  ❤


5 réflexions sur “Chronique : Les Sales Gosses, de Charlye Ménétrier McGrath.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s