Parlons peu, parlons … de la rencontre avec Christopher Paolini à Londres !

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un bel été. Et non, vous n’avez pas halluciné en voyant le titre de cet article. Je vais bel et bien ENFIN vous parler de cette formidable journée durant laquelle j’ai rencontré Christopher Paolini. Oui. Souvenez-vous : en mars 2019, j’ai eu la chance incroyable de partir à Londres et de poser des questions à ce grand auteur que j’adore. Si si, j’étais hystérique et je vous avais spammé de stories ! Non ? ça ne vous dit rien ? Eh ben, aujourd’hui, je reviens dessus et, plus précisément, je partage enfin les réponses aux questions qu’on a pu lui poser ! Pourquoi aujourd’hui ? Parce que le nouveau livre, Les Légendes de l’Alagaësia sort le 18 septembre. C’est à dire QUE LE NOUVEAU LIVRE SORT DANS MOINS D’UN MOIS ! Et qu’il faut FÊTER CA !

2

Un bref rappel du déroulement de cette journée hors du temps et de l’espace (rien que ça). J’avais été invitée par les éditions Bayard, ainsi qu’Alix et Sabrina : nous sommes parties de Paris le matin, aux aurores (on est tombées en plein dans la grèves des douaniers alors je vous laisse imaginer notre panique et la course contre la montre pour prendre l’Eurostar….) et on a passé la journée à Londres avant de rentrer, des étoiles plein les yeux. On a surtout rencontré Christopher Paolini, dans un des salons de son hôtel et on a pu lui poser des questions qu’on avait choisi avec soin. Je vous fais grâce des moments de fangirlage (« Il est dans le couloir, OMG IL ARRIVE !!! ») et vous explique comment on s’est organisées avec Alix et Sabrina. On avait toutes trois ou quatre questions à lui poser, ce qu’on a fait à tour de rôle. Evidemment, l’interview était en anglais. Ce que vous allez lire est donc une traduction, faite par moi et je ne suis pas une pro. J’ai quand même fait attention à ce que tout soit clair et grammaticalement juste … Si, malgré tout, il y a quelque chose que vous ne comprenez pas, n’hésitez pas à me le dire ! 🙂

Aujourd’hui, dans cet article, je vais donc vous partager ses réponses à mes questions et je vous mettrais à la fin un lien pour aller voir les questions / réponses de mes copines ! Un peu de suspense n’a jamais tué personne héhé … bref, passons aux questions que je lui ai posé !

 

  • Comment choisissez-vous les couleurs des dragons ? Est-ce que ça a un sens particulier ? 

Eh bien, je suis à moitié daltonien. Je vois toutes les couleurs mais je vois moins les rouges et les verts que les autres personnes. Ce que la plupart des gens voient comme du violet m’apparait comme un très beau bleu. Si c’est un violet très rouge, je vais le voir violet, mais il faut beaucoup de rouge pour que ça marche. C’est pour ça que je vois plus de bleu, c’est la couleur prédominante pour moi. C’est pour ça que Saphira est bleue (ou, comme le dit ma famille, elle est violette). A partir de là, les autres couleurs ont été choisies en fonction de ce qui faisait sens avec le personnage du dragon et avec les couleurs que j’avais déjà utilisées. Le parfait contraste du bleu, c’est le rouge, donc Thorn est rouge. Galbatorix a un dragon noir : ce n’est pas une nouveauté que le méchant ait un dragon noir. Il me semble approprié que Glaerd soit doré parce que c’est un dragon très noble, avec un but noble. Et vert … parce qu’il ne restait que ça ! Une fois que tu as fait bleu, rouge, noir et doré, ça devient plus difficile de choisir la couleur du prochain dragon. Qu’est-ce que je vais faire ? Rose … Tye-die … ? Ouais. J’ai quelques idées, mais il n’y a que quelques couleurs primaires alors ça devient vite compliqué.

1.png

  • Et si vous aviez un dragon, de quelle couleur serait-il ? 

Bleu. C’est-à-dire violet pour moi.

  • En apprenant qu’on allait pouvoir vous rencontrer, j’ai demandé à vos fans sur instagram s’ils avaient des questions pour vous et il y en a une qui est souvent revenue. Seriez-vous intéressé si on vous proposait de faire un nouveau film, ou peut-être une série télé ? 

Oui. Vous savez peut-être que le premier film a été fait par Twenthieth Century Fox, qui est en train d’être racheté par Disney. Lorsque cette transaction sera conclue, je pourrais officiellement dire qu’Arya est une princesse Disney ! Est-ce que Disney serait intéressé à l’idée de refaire un film Eragon … Je ne peux pas vous dire. Ils ne m’ont pas contacté, mais il me semble qu’Eragon est tout à fait le genre de contenu que Disney pourrait apprécier. C’est familial, il a des lecteurs plus agés, d’autres plus jeunes et c’est de la fantasy, ce qui est assez populaire en ce moment. J’adorerais voir un nouveau film ou une série. J’ai le sentiment qu’Eragon est plus fait pour le cinéma pour que la télévision mais je ne dirais pas non si une bonne équipe se présentait et me disait avoir une idée pour une série qui pourrait fonctionner. Mais si vous y réfléchissez, une série comme Game of Thrones se déroule souvent dans les mêmes endroits, ce qui permet de grosses économies d’argent au niveau du tournage. Eragon, surtout dans le premier livre, parle d’un voyage. Il y a sans cesse de nouveaux endroits, ce qui serait très cher à réaliser pour la télévision. En plus de ça, il y a les dragons, les batailles, les nains, les elfes … C’est un budget énorme.

eragon movie poster.jpg

  • Etait-ce difficile de créer différents langages pour chaque peuple de la série ? Est-ce que c’était quelque chose qui vous tenait à coeur de faire ? 

C’était important pour moi, car je pense que ça aide le lecteur à s’immerger plus profondément dans l’histoire. Je ne suis pas linguiste, comme Tolkien, alors les langages que j’ai crée n’ont pas la profondeur qu’on peut trouver dans ses oeuvres. Mais je me suis énormément amusé à les créer malgré tout. J’adore lire des passages lors de mes conférences ou des présentations que je fais. Je pense que je peux y arriver de mémoire … J’ai basé l’ancien langage sur l’ancien nordique, ce qui fait un son doux. Par contre, je dois m’excuser, j’ai un horrible accent elfique ! Et ce n’est pas parce que je ne suis pas un elfe, c’est parce que, en ancien langage, on doit rouler les « r » sur le bout de la langue, comme on le fait en espagnol ou en italien. Et je ne sais pas faire ça. La seule façon pour moi d’y arriver, c’est de faire remuer ma luette (oui, la petite chose au fond de votre gorge). Donc, je vais remuer ma luette et j’espère que ça va vous plaire. Alors … La bénédiction qu’Eragon reçoit dans l’Ainé donnerait ça …

* parle en elfe*

Le nain, au contraire, est plus amusant. Je l’ai inventé de toutes pièces, c’est un langage franc et direct. Il y a un passage ou un nain est très en colère car Eragon et Saphira sont sur leur territoire, dans les montagnes : je vais vous le faire de mémoire. J’ai un très bon accent nain. Parce que quand on parle nain, on est vraiment censé faire rouler les « r » en remuant notre luette.

* parle en nain *

[Autant vous dire qu’on fangirlait trop et qu’on a applaudit comme des folles. Cliquez ICI pour écouter Christopher Paolini parler en nain.]

  • Ma dernière question… Si vous deviez décrire votre univers, que diriez-vous ? Si vous deviez convaincre quelqu’un de lire vos romans ? 

Je dirais que les livres sont remplis d’aventures, de magie et, je pense, de personnages intéressants et mémorables. Ce que je recherchais vraiment, c’était faire rêver et faire voyager le lecteur. J’ai voulu vivre ça avec mes lecteurs. Ah, et des dragons ! Il y a beaucoup de dragons !

Christopher Paolini 2

Voilà donc les questions que j’ai posées et les réponses de cet auteur qui est aussi talentueux que drôle (c’est dommage que vous puissiez pas écouter l’enregistrement qu’on a fait de l’interview, on est pliées de rire la plupart du temps). Vous trouverez d’autres questions et d’autres réponses sur le blog des copines :

Pour avoir les réponses de l’auteur aux questions d’Alix, cliquez ICI !

Pour avoir les réponses de l’auteur aux questions de Sabrina, cliquez ICI

Et, finalement, on vous avais promis de penser à vous durant ce moment magique et hors du temps. Et c’est ce qu’on a fait. Grâce aux éditions Bayard, trois d’entre vous pourront remporter l’intégrale de la saga L’Héritage, avec un livre dédicacé par l’auteur ! Pour cela, il vous suffit de :

  • vous abonner à mon blog
  • suivre les éditions Bayard (@bayardeditionsj) et Page Turners (@pageturnersromans) sur instagram, parce que sans eux, il n’y aurait pas eu de rencontre et pas de concours non plus !
  • répondre à ce formulaire !

Le concours est ouvert du 19/08 au 26/08. Merci de respecter les conditions ❤ Il y aura trois gagnant : un chez moi, un chez Alix et un chez Sabrina alors foncez voir leurs articles et participer sur leur blog !

IMG-5448

Je tenais, encore une fois, à remercier les éditions Bayard pour cette superbe journée. C’était juste … magique. En tout cas, j’espère que cet article vous a plu, que vous avez appris des choses sur le papa d’Eragon, que vous allez tenter votre chance pour le concours et que vous êtes aussi impatients que moi pour la sortie du premier Livre des Légendes d’Alagaësia !!

Marie  ❤

Publicités

24 réflexions sur “Parlons peu, parlons … de la rencontre avec Christopher Paolini à Londres !

  1. Cette rencontre devait être une chouette expérience ! Merci d’avoir partagé cette interview avec nous et c’est excellent de l’entendre parler la langue des Nains ! 🙂 J’ai vraiment hâte de découvrir ce nouveau livre ! 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Meilleure journée de 2019 jusqu’ici. Tellement heureuse d’avoir partagé ça avec toi. Et c’est trop chouette de redécouvrir ses réponses à tes questions ! (j’avais fait exprès de ne pas écouter vos parties pour garder le délice de la redécouverte, et j’ai bien fait :D)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s