Chronique : Les Voleurs d’histoire, tome 1, de James Riley.

  • Titre : Les Voleurs d’histoire, tome 1
  • Auteur : James Riley
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 16,90€
  • 336 pages.
  • Résumé : « Quand Finn découvre que son amie Andie peut littéralement plonger à l’intérieur des livres, son rêve de rencontrer ses héros préférés devient réalité. Andie l’autorise à l’accompagner dans ses explorations, à la condition de ne jamais interférer dans les histoires. Mais Finn a un tout autre plan en tête, qui pourrait bien mettre en péril le monde fictif et le monde réel… »

les voleurs d'histoire 1.jpg

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un univers et une intrigue originales !

Ce livre a beau sembler jeunesse, j’ai craqué sans hésiter et j’avais hâte de le dévorer. Rien que l’idée de base me séduisait : pouvoir entrer dans les livres ??? LE RÊVE DE RIRI !! (c’est moi Riri, hein. Marie, Riri … bref). A peine reçu, je me suis jetée sur ce roman et je l’ai effectivement lu très vite. Pour autant, je n’ai pas été aussi happée que je pensais l’être …

Pourtant, tout est là. On a une intrigue vraiment originale, un monde addictive et des personnages attachants. Comme je le disais, c’est jeunesse, bien sûr. D’ailleurs, ça se voit à la couverture et j’y étais préparée. Ce n’est pas ça qui m’a gênée, au contraire : ça donne un rythme échevelé à l’histoire qui est pleine d’action et de rebondissements. D’un point de vue purement rythmique, on ne s’ennuie pas une seule seconde et les pages défilent à toute vitesse ! Pourtant, j’ai eu du mal à accrocher à l’intrigue. Il me semblait qu’elle partait un peu dans tous les sens …

Les personnages sont amusants mais je crois qu’eux aussi ont contribué à ce manque attachement que j’ai pu ressentir. Certaines de leurs réactions m’ont un peu énervée et j’ai trouvé que c’était surtout dans leur comportement qu’on retrouvait l’aspect jeunesse du roman. En revanche, c’était souvent drôle et bourré de bonnes références ! 

En résumé, il s’agit d’une bonne lecture, mais sans plus. Peut-être que j’avais trop d’attentes, peut-être que je m’étais monté le bourrichon toute seule (qui kiffe cette expression ?). Quoi qu’il en soit, même si c’est loin d’être un coup de cœur, c’est une lecture sympa, pleine de rythme et vraiment originale ! 

Marie  ❤

 


3 réflexions sur “Chronique : Les Voleurs d’histoire, tome 1, de James Riley.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s