Chronique : Circé, de Madeline Miller.

  • Titre : Circé
  • Autrice : Madeline Miller
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 8,50€
  • 576 pages.
  • Résumé :  » Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse… »

circé madeline miller.jpg

  • Mon avis : une belle lecture surtout si, comme moi, vous êtes fans de mythologie grecque …

J’attendais ce roman avec beaucoup d’impatience : j’avais lu et beaucoup aimé le Chant d’Achille et, en temps que fan de la mythologie grecque, je me doutais que j’allais adorer Circé. Ce livre m’appelait depuis sa sortie VO (parce que la couverture est sublime, je ne vais pas vous mentir), mais j’ai attendu le format poche pour me lancer. Et ça a été une très belle lecture !

On suit la « vie » de Circé, fille du Titan Hélios, le Soleil. Ouais, rien que ça. Circé n’est toutefois pas comme le reste de sa famille. Circé pense aux hommes, Circé pratique la magie, Circé sera exilée et rencontrera des personnes qui l’aideront à comprendre qui elle est vraiment. On suit son parcours, plein de heurts, de douleurs, de solitude mais aussi de rencontres. Et, franchement, c’est très prenant. Il y a des longueurs, je l’avoue, et j’ai mis du temps à lire le roman (d’habitude, je lis plus vite qu’un TGV ne passe sur la ligne Paris-Lyon, là ça m’a pris une bonne semaine pour terminer ce roman). Je n’ai pas eu de mal à rentrer dans l’histoire, en réalité, j’avais juste besoin de temps pour digérer les chapitres, en quelque sorte. Ils sont assez longs et surtout, dense. L’écriture m’a parue plus simple que dans le Chant d’Achille, mais il faut tout de même l’assimiler. C’est beau, c’est prenant et j’ai passé un excellent moment.

Car, oui, c’est prenant. Même si je suis fan de mythologie et que je connaissais le dénouement de toutes les aventures de Circé, j’étais accro. Je voulais savoir ce que Madeline Miller allait reprendre, ce qu’elle allait faire à sa sauce, les clins d’oeil qu’elle allait y  mettre … Si je n’ai pas été surprise, j’ai tout de même été happée et c’est le principal. Comme pour le Chant d’Achille, c’est même très fort de la part de l’autrice de parvenir à te faire dévorer un roman sur une histoire que tu connais déjà : à mes yeux, ça montre son talent de conteuse et son don pour réécrire les contes et légendes. 

Le personnage de Circé est impressionnant et attachant. Je l’ai trouvé beau et j’ai pris plaisir à voir son évolution, ses régressions, ses doutes, ses peurs et ses victoires. Mon coeur s’est serré à plusieurs reprises, preuve que j’étais bien dans l’histoire. Attention à la chute des héros avec le portrait fait des dieux et des héros mythiques, notamment Ulysse : on est loin du dessin animé Hercule et des réécritures de Riordan (<3) ! Il n’en reste néanmoins que les personnages sont bien construits, que l’intrigue est prenante et qu’il y a ce petit côté féministe badass à travers le personnage de Circé notamment, qui m’a beaucoup plu !

En résumé, si ce n’est pas un coup de coeur, c’est une belle lecture que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ! Je suis tombée amoureuse de Circé et de son récit et ce roman n’a fait que renforcer mon amour pour la mythologie grecque !

Marie  ❤


17 réflexions sur “Chronique : Circé, de Madeline Miller.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s