Chronique : Digitale, de Sarah Wagon.

  • Titre : Digitale
  • Autrice : Sarah Wagon
  • Editeur : Pocket Jeunesse
  • Prix : 14,90€
  • 256 pages.
  • Résumé :  » Un monde sans émotions, le bonheur sous contrôle.  Jade, vingt ans, vit dans une société parfaite, où la violence a été éradiquée. Comme tout le monde, elle porte, implantée dans la nuque, une puce digitale qui régule ses émotions. Guérisseuse au Centre de Reboot, Jade traite les déficients dont la puce a buggé… Jusqu’à l’arrivée de Sacha Fleery. Toutes les réinitialisations échouent sur ce jeune homme exalté, sauvage. Malgré l’aversion qu’il lui inspire, Jade accepte de s’approcher de lui pour tenter de le sauver. Un choc. Si bouleversant que la puce de Jade disjoncte. Reconnectée, Jade découvrira la peur, le désir… et la révolte. « 

digitale sarah wagon

Merci à Pocket Jeunesse pour cette lecture !

  • Mon avis : petite déception avec cette lecture…

Bon. En lisant le résumé, j’avais été super tentée par ce roman. Je trouvais qu’il y avait du potentiel et même si je l’ai fais traîner dans ma PAL pendant des années, j’ai fini par le lire pour voir si mon intuition était fondée. Il s’avère que … pas du tout. 

Enfin si, l’histoire et l’intrigue ont du potentiel. Mais j’ai trouvé que c’était assez mal développé et, sans mentir, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. Je lisais certains passages très vite, pour le finir vite. Je sais, c’est dur. Le problème c’est justement que tout allait très vite. Trop vite. A peine l’héroïne a-t-elle rencontré un mec qu’elle change, à cause de lui, pour lui. Au bout de 50 pages, ils s’embrassent et elle décide de tout risquer pour lui, quittant une vie tranquille qu’elle n’avait jamais remis en question auparavant. S’ensuit une fuite assez plate, entrecoupée de moment un peu niais pour bien montrer que les personnages sont IN LOOOOOVE. Bon, OKAY, je suis un peu dure, mais vous avez compris que j’ai eu du mal avec ce roman.

Tout va trop vite, ce qui fait qu’on n’approfondit pas assez les choses et qu’on ne s’attache pas aux personnages. D’ailleurs, ceux-ci sont survolés et je ne vous parle même pas de leur relation… C’est vraiment dommage car l’histoire a du potentiel. On parle de société futuriste, de contrôle de masse et d’avancées technologiques. Je trouve ça super intéressant et on comprend quand même que l’autrice a bien pensé son histoire … Le problème vient du traitement selon moi …

Punaiiiise, je déteste faire une chronique négative et j’ai l’impression de ne dire que du mal de ce roman. J’en suis désolée mais je n’ai pas du tout accrocher. En revanche, j’ai eu des retours très positifs sur instagram : des gens m’ont dit l’avoir lu et l’avoir adoré ! Donc si vous êtes tentés, n’hésitez pas à vous faire votre propre avis, les amis ! Attention toutefois, il s’agit d’un tome 1 et l’autrice n’a jamais écrit / publié la suite …

Marie  ❤

Publicités

18 réflexions sur “Chronique : Digitale, de Sarah Wagon.

      1. Personnellement je les ai adoré, ça m’a un peu rappelé Uglies de Scott Westerfeld, mais en moins brouillon, plus abordable. Dans mes souvenirs (ma lecture remonte à des années maintenant), l’histoire était prenante, dérangeante par moment tant le mode de vie qui est décrit surf sur le politiquement correct … je le relirai bien du coup ^^

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s