Chronique : L’Anti-Magicien, tome 1, de Sébastien de Castell.

  • Titre : L’Anti-Magicien, tome 1.
  • Auteur : Sébastien de Castell
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Prix : 18€
  • 464 pages.
  • Résumé :  » Kelen, 16 ans, est l’héritier d’une des grandes familles qui se disputent le trône de la cité. Il prépare son premier duel pour devenir mage. Mais ses pouvoirs ont disparu. Il doit ruser… ou tricher, quitte à risquer l’exil, voire pire. Ses seuls soutiens, deux acolytes explosifs: Furia, la vagabonde imprévisible et Rakis, un chacureuil féroce et acerbe. »

l'anti magicien tome 1.jpg

Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cet envoi !

  • Mon avis : un premier tome accrocheur et addictif ! 

J’entendais pas mal parler de cette saga qui me tentait énormément. J’ai eu la chance de la recevoir à l’occasion de la sortie du tome trois et je remercie encore Gallimard Jeunesse ! Le tome 1 n’a pas traîné longtemps dans ma PAL, c’est le moins qu’on puisse dire …

La première chose qui m’a frappée, c’est l’originalité de l’univers. La magie est omniprésente, mais sous une forme extrêmement bien pensée, assez complexe au début, mais finalement très intéressante et accrocheuse. De manière générale, ce roman est original. Dans la façon dont la magie est abordée et pratiquée déjà, ensuite dans le traitement du personnage principal et de l’intrigue qui lui tourne autour. Kelen est un genre d’anti-héros (tout est dans le titre de la saga vous me direz ……), le garçon qui a du mal avec la magie alors que tout le monde autour de lui est super puissant. Kelen n’a pas forcément envie de sauver son peuple, de défendre son clan, il veut juste éviter de se retrouver parmi les esclaves sans magie. Pour une fois, on a pas un héros bourré de talent, lancé dans une quête qu’il est le seul à pouvoir accomplir du fait de ses capacités hors du commun. Kelen est propulsé dans de grandes aventures un peu malgré lui et il va devoir accepter son rôle et évoluer au fil du roman. C’est super intéressant et très prenant ! Par certains côtés, Kelen m’a fait pensé à Percy et, venant de moi, c’est l’un des plus grands compliments que je puisse faire, vous le savez.

Outre l’univers de magie vraiment original, j’ai adoré les personnages. Kelen donc qui m’a fait mourir de rire avec ses remarques, mais aussi Furia, personnage intriguant et badass, avec des répliques parfaites et Rakis, l’allié improbable que je n’ai pas pu m’empêcher de voir sous les traits de Rocket dans Gardiens de la Galaxie tout au long de ma lecture mais qui ajoute un vrai plus au roman et permet aussi d’approfondir cet univers fascinant que l’auteur a crée.

Je dois l’avouer, j’ai eu du mal à comprendre où on allait dans l’intrigue : au début, on te balance plein d’infos et bim, débrouille toi avec ça. C’est assez dense et si les événements s’enchaînent naturellement et de manière très fluide, je ne voyais pas bien le fond derrière toutes ces formes (je ne sais pas si je suis très claire : en gros l’action était cool mais je ne voyais pas le schéma derrière quoi). Au début, je me posais des questions, j’essayais de deviner mais très vite, je me suis laissée portée et c’était très bien comme ça.  Honnêtement, je ne pensais pas lire ce roman aussi vite étant donné qu’il fait quand même 460 pages, mais je ne les ai pas vues passer. C’est bien écrit, très fluide et, encore une fois, très addictif. 

Bref, j’ai adoré ce premier tome. Il y a de l’action et un univers incroyable que j’ai hâte d’approfondir dans la suite de la saga ! J’ai les deux tomes suivants dans ma PAL et je ne pense pas attendre très longtemps avant de leur faire un sort à eux aussi …

Marie  ❤


15 réflexions sur “Chronique : L’Anti-Magicien, tome 1, de Sébastien de Castell.

  1. Coucou Marie ! Je suis en pleine lecture du tome 3 et je peux t’assurer que cela ne fait qu’aller de mieux en mieux (enfin, façon de parler, car nos persos chéris morflent vachement) ♥ J’aime tellement cette saga d’amour, elle ne cessera jamais de me surprendre ! Ouuuui, Rakis, c’est totalement Rocket, haha ! D’ailleurs, je vois bien Kelen comme Peter et Furia comme Gamora (mais je préfère mille fois plus Furia). De vrais Gardiens de la Galaxie en herbe ! Et la comparaison avec Percy est très juste aussi 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s